AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liam [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 0:13

[Puisque tous les anciens et anciennes Oxford ont déserté, je me permet de remixer la date de naissance ainsi que les origines. Si ça pose un problème, j'en changerais Wink]



      { Hello Stranger !

      Nom : Oxford
      Prenom(s) : Liam
      Surnom(s) : "Allons tout le monde en a un! Vous savez, le ridicule..." NE TUE PAS ! Sauf que pour notre fierté nationale, ce n'est pas le cas. Liam dérogue à la règle, appellez le Exception.
      Age : 21 bougies
      Date & lieu de naissance : Le 24 février 1987 à Phoenix, Arizona.

      Age au moment de votre vampirisation: "Si vous êtes un vampire, cela va de soi =)" Liam vous fait savoir qu'il vous fait les gros yeux. Il ne joue pas dans la cours de ces vilains caïnites, il les zigouille x)
      Nationalité : Américaine
      Origine(s) : Anglo américaine. Fils d'Alexander Oxford tout droit venu d'Angleterre et de Mary Jane Burkley, native de l'Ohio

      { This Is The Story Of My Life.

      Histoire : Je ne suis pas sûr que mon auto biographie intéresse qui que ce soit et pour cause, elle n'a rien d'exhaltante mis à part pour les grands adeptes du pathétique. C'est une vie comme des centaines d'autres, elle ne possède pas cette touche d'originalité lui donnant plus d'intérêt que celle de mon cousin germain. J'aurais cinquante ans de plus dans les pattes, j'aurais certainement pu en faire un film mais aujourd'hui, je ne pourrais même pas en faire un livre pour enfants. M'enfin, j'ai du temps à tuer alors autant le zigouiller de suite et vous déballer le récit de mon histoire. Hum, par où commençer...Tous ceux qui se sont un jour livrés à cette dure tâche qu'est l'écriture savent que le démarrage est toujours très difficile, c'est qu'il y'a tellement de choses à dire, des siècles de vie. Ok, en réalité il n'y en a que vingt et un mais j'ai vu tellement de trucs dans ma vie que j'ai l'impression d'en avoir vécu plus que la reine d'Angleterre. D'ailleurs, il serait grant temps qu'elle trépasse celle là. A ce train, on commençe à la croire increvable. Pauvres anglais...

      L'enfance


      Commençons donc par le commençement me direz-vous. Ouais, c'est vrai que c'est logique mais malheureusement impossible, cette partie de ma vie est une pièce d'un puzzle cinq mille pièces que j'ai depuis longtemps paumé dans mon bordel. Ah si vous saviez à quel point j'aimerais vous conter mes déboires sans avoir à me demander ce qui précédait la première ligne de mon récit...Ma vie a débuté il y'a plus de vingt ans mais je ne m'en souviens avec précision que d'une bonne quinzaine. C'est tellement cruel...Allez, assez rigolé, je vois bien que je vous embête avec mon ramassi de n'importe quoi. Je suis donc né dans une cage dorée dans ce coin plutôt sympa que l'on appelle Phoenix. Mes premiers cris furent suivis par des sons semblables aux miens : ma soeur jumelle venait également de poser pour la toute première fois son regard candide sur un monde qui ne les épargnerait pas.

      Huit ans plus tard, je maudissais mon père, ne sachant pas encore que cette haine n'était qu'un médiocre commencement. A cette époque, je ne savais pas de quoi il s'agissait mais je haissais cette activité commerciale qui lui prenait tout son temps ! Mon paternel n'était jamais là, à croire que sa vie de famille était moins importante que sa fichue carrière. Y'avait de quoi péter un câble mais ma mère relativisait toujours les choses. Elle s'est bien occupée de nous, une vrai maman poule. Ah ma mère elle était tout pour moi ! On ne concurrencait pas ces idiotes de fille à papa pourries gâtées de Gossip Girl mais nous n'avons jamais manqué de rien. Elle a fait du mieux qu'elle pouvait pour nous rendre la vie agréable et je dois bien avouer qu'elle ne s'est pas loupée. J'ai donc grandi avec l'amour d'une mère, la complicité d'une soeur et l'abscence d'un père.

      En ce temps là, j'étais un petit blondinet super sympa qui ne causait de tord à personne. Ouais je sais, difficile à avaler mais vous n'avez pas le choix, vous devez me croire sur parole * sort son bazooka * Non sans mentir, j'étais à deux doigts de décrocher une auréole. J'étais aimant, serviable, attentif, gentil et en plus de cette belle panoplie, je travaillais comme une véritable tête d'ampoule à l'école, la maîtresse m'adorait. Remarque, c'était réciproque. Elle était magnifique, peut-être même mon premier amour. J'avais sans cesse les yeux scotchés sur son décolleté. Dur dur de se concentrer mais comme on dit, à force de volonté... Bref, un toit sur la tête, de la nourriture sur la table à chaque repas, une mère attentionée, une jumelle que j'adorais et de la réussite, j'avais pas à me plaindre. Je peux même vous dire que j'avais une chouette vie.

      Lors de notre dixième année, notre monde s'écroula. Le père de famille nous informa de son soudain licenciement et donc d'une liste de restrictions extrèmement rudes à avaler. Nous avons été contraint de quitter notre spacieuse maison familiale pour un appartement étouffant, de stoper nos activités, de ressortir nos vieux vêtements...Seulement, les factures semblaient de plus en plus lourdes et il arriva le moment fatidique de l'endettement. La vie de famille n'existait plus. Le stresse régnait en maître dans le coeur de nos parents et mon père ne pu se résoudre à le contrôler autrement que par l'absorption quotidienne d'alcool qui devenait chaque jour plus fort. L'alcoolisme pris le pas sur l'homme empli de bonne volonté qu'il était autrefois et le métamorphosa en machine à tuer. Son état second ne lui suffisant plus, il emprunta le chemin de la violence et nous celui de la souffrance. Nos corps étaient meurtris par ces coups répétitifs qu'il ne pouvait s'empêcher de nous infliger. Des pleurs. De la terreur. De la douleur. De la haine...La situation était incontrôlable et mon jeune âge me rendait faible. Trop faible...

      Un an plus tard, le cauchemar se perputétuait. La bouteille continuait de lui tenir compagnie et à nous causer préjudices. La violence du paternel venait d'atteindre son apogée toute comme cette rage qui me brûlait les entrailles venait d'atteintre la sienne. De sombres pensées s'emparaient souvent de mon esprit endormi. Je m'imaginais m'approchant discrètement de sa chambre une arme fermement tenue en mains. D'une vague de soulagement, j'appuyais sur la gâchette sans même me soucier de ce qu'il pouvait m'arriver. Je me tenais simplement devant lui, en proie à la vengeance, désireux de mettre ma famille à l'abri. J'aspirais à une vie meilleure dictée par la sécurité. Je voulais simplement que tout s'arrête et que mon idéalisme ne soit plus qu'une simple utopie. Je ne voulais plus survivre, je voulais vivre ! Seulement, ma faiblesse me trahissait. Tuer, je ne le pouvais pas, alors j'ai choisi la voie de la facilité et je l'ai laissé continuer. Que pouvais-je faire excepter faire en sorte d'être le seul à essuyer les coups ? Me hissant dans l'insolence, je faisais les frais de sa colère et me confrontais aux poings d'un déchaîné. Il fini même par me frapper lorsqu'il avait un brin de sobriété. Il me cognait encore et encore, tous les mois, toutes les semaines, tous les jours...Alors, pour y échapper, je me réfugiais dans l'imaginaire et le surnaturel, me passionant pour les vampires. C'est lors de cette période que ma future carrière entama son esquisse.

      L'adolescence


      Trois ans s'écoulèrent avant que le calvaire ne prenne fin. Alors que je franchissais le seuil de la porte aux côtés d'Alina les deux cartables sur le dos, je découvris mon père au bout d'une corde, ma mère agenouillée à ses côtés. J'ordonna à ma soeur de rester en retrait puis je m'avançai vers la veuve d'un pas un tantinet hésitant. J'observai son visage : il n'y avait aucune larme. Je la pris dans mes bras puis elle me serra tout contre elle, ne voulant plus me relâcher. Elle me chuchotta que c'était fini d'une voix cristalline comme si le chagrin qu'elle était en tant que veuve censée éprouver n'était qu'un unique soulagement justifié. Jamais aucune larme ne vînt s'écraser contre l'une de nos joues, notre seul héritage fut l'installation d'un pesant silence...

      Mon entrée au lycée vînt avec l'aube d'une toute nouvelle vie. Je fis la rencontre d'une jeune demoiselle qui n'eu pas peur de s'investir dans une relation instable et difficile. Elle s'appellait Jillian et elle était tout ce que je regrette encore aujourd'hui. On racontait que la flamme entretenant la passion d'un premier amour ne s'éteignait jamais, je fus le premier à pouvoir en témoigner. Je ne m'étalerais pas sur la description de mes sentiments car ils étaient inexplicables. Si je devais les définir en vous livrant un seul et unique adjectif, je vous livrevrais la force. A cette époque, je détenais la volonté d'avançer et l'avenir semblait rayonnant. Son sourir à lui seul enchantait mes journées et me prouvait que la vie pouvait finalement valoir que l'on se donne la peine. Le bonheur n'arrivait pas qu'aux autres. Je l'avais attendu, espérer puis enfin trouvé...

      Seulement la communication avec la figure maternelle étant complètement rompue pour je ne savais quelle raison et la jumelle baignant dans son rêve de paillettes de jeune adolescente, je me confrontai à une mauvaisse passe. Le traumatisme resurgissant de plus belle et la capacité d'en parler réduite à néant, je me suis mis à déconner. Entre alcool, drogue et dépendance, je dépérissais sans ne jamais être effleuré par la volonté de remonter. Conter mes déboires à Jillian n'était pas sur ma liste d'options possibles et je me renfermai donc sur moi même tel un journal intime complètement scellé. Malgré cette descente aux enfers, elle resta près de moi animée d'un amour qui paraissait impérissable. Mais, ce fut également lors de cette période que je fis la connaissance d'un ancien autrefois réputé comme étant l'un des meilleurs dans son domaine : la chasse. Ce vieil homme ôtait l'éternité à ces créatures que l'on appelle communément vampires. M'étant passionné pour le surnaturel, ma vocation était toute trouvée. A défaut de suivre lamentablement les traces de mon alcoolique de père, je marcherais dans les traces du traqueur. Et pour atteindre ce but que je m'étais fixé, je me devais de reprendre le dessus.

      Quelques mois plus tard, j'étais fin prêt. La tête de nouveau sur les épaules, un diplôme en poche et l'enseignement du vieil homme acquis je me séparai de Jillian pour ne plus jamais me retourner. J'ai eu le coeur éclaté en mille mais le choix était hors de portée. Persuadé qu'en restant main dans la main elle perdrait sa sécurité, j'ai dû m'en détacher puis suis parti à la conquête de mon nouvel univers. Je ne pouvais pas me résoudre à lui faire courir le moindre risque, elle était quasi tout ce que j'avais et sa perte ne serait qu'une atrocité qui me serait insurmontable. Désireux de la savoir dévorant des jours heureux, j'ai préféré me hisser dans le rôle du mec lamentable. Les regrets avaient beau me tirailler, c'était pour moi la meilleure chose à faire et ce fut donc chose faite.

      De nos jours


      Il y'a cinq mois, j'appris le décès non accidentel de ma mère et de mes grands parents qui lui rendaient visite. La soif de vangeance étant insatiable, ceux que je traquais se retournèrent contre mon propre sang sans une quelconque retenue. Le rapport évoquait le terme "boucherie" à plusieurs reprises. Ne me préoccupant plus des affaires familiales depuis fort longtemps, cette nouvelle ne put m'atteindre. Je n'étais plus ce Liam de mon enfance dominé par sa faiblesse. Je venais de renaître dans le corps d'un homme beaucoup plus fort en englobant tous les sens du terme. J'étais ce jeune chasseur que rien ne pouvait déstabiliser, aussi tragique soit-il. On me conta également la mort de ma bien aimée mais je fus sans réaction. J'étais conscient de ces dires mais également de mon addiction qui se faufilerait à la moindre ouverture. Je me devais de préserver ce coeur de pierre récemment acquis. Au fond de moi, mon âme hurlait de désarroi, mais il était hors de question de la laisser s'exprimer au grand jour, je ne serais pas de taille à la combattre.

      Hier encore...
      [Extrait de rp]


      Un éclat d'émerveillement fugace vînt s'éprendre du regard de notre jeune traqueur déambulant. Ebahi, cette lueur d'espoir étouffée par la fuite du temps se remis à étinceler, le laissant dans un premier temps planté tel une statue de marbre derrière la porte de l'hôtel qu'il s'était empressé de franchir. Incroyable. Surréaliste. Cette situation était-elle donc possible ? Cette femme aux formes voluptueuses haussant le ton sur son chauffeur pouvait-elle réellement être celle qu'il avait tant aimé jadis ? L'homme plissa les yeux avec un brin de concentration. Il l'observait. L'assurance de sa mort l'empêchait d'être objectif et par conséquent de la reconnaître. Il s'appliquait à mettre le doigt sur le moindre petit détail lui confirmant qu'il s'était bel et bien trompé mais une chose non négligeable freinait son élan, une chose qui ne lui mentait pas. Une chorale dans sa cage thoracique le tiraillait d'angoisse amoureuse. Son coeur battait la chamade. Il le brûlait. Il le torturait.

      Jamais auparavant ce jeune chasseur n'avait ressenti de telles sensations. Les mots manquaient pour les décrire, elles étaient inexplicables. Le fait était qu'il pensait dévisager une sorte de fantôme du passé dont il n'avait pu se détacher, une sorte d'hallucination enclin à lui rappeller que tous ces évènements qu'il s'efforçait d'enterrer restaient malgré tout très présents. Du remord me direz-vous ? Certainement. Liam l'avait aimé. Il lui avait tout donné puis déconné jusqu'à tout lui retirer. Sa double vie pris le pas en dépit de cette dictée que lui proposait son coeur, le contraignant à ne jamais se retourner. Il s'était mis en tête de la protéger, c'était pour lui ce qui l'avait tué. Il ne cessait de remuer ce passage de son histoire, se torturant toujours plus. Il se persuadait qu'il aurait pu empêcher ça, il lui aurait simplement suffit d'être là. C'était peut-être également cette culpabilité qui le poussait à ne pas vouloir admettre la réalité qui se tramait juste devant lui.


Dernière édition par Liam Oxford le Lun 27 Oct - 19:01, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
John Highfield

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1224
Age : 25
Humeur : Tout dépend de qui je croise sur le chemin...;)
Date d'inscription : 30/09/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 11:37

Bienvenue poto' flower

_________________

    &you would say anything, you would try anything,
    To escape your meaningless, and your insignificance.
    You're uncontrolable, and we are unloveable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 12:30

Thank's dude !

SUITE


      Alors que la demoiselle s'appliquait à contredire les propros du conducteur, Liam sombra dans de délicieuses pensées synonymes d'acceptation. La stupeur s'évanouissait peu à peu au profit d'un doux réconfort lié à une joie indescriptible. Il s'imaginait se diriger vers elle avec une belle dose d'assurance, la tête haute et le regard illuminé. Il se ferait généreux avec le chauffeur puis le renverrait froidement, aspirant à un face à face. Il lui prendrait la main délicatement puis lui caresserait le revers de celle ci comme pour s'assurer qu'elle était vraiment là. Il lui effrolerait ensuite la joue du bout des doigts tout en les remontant avec indolence avant de plonger le brun de son regard dans ses yeux noisettes, la laissant lire ses sentiments comme elle lirait un livre ouvert. Pour le bouquet final, il lui emprisonnerait les lèvres avec passion, ranimant cette flamme qui entrenait autrefois leur amour d'adolescents. Il rêvait de son pardon ainsi que de passer outre les explications. Seulement, la vie s'avérait bien plus dure que dans nos rêves, celle de Liam ne ferait certainement pas exception.

      Lorsqu'il revînt se percuter au monde réel, sa dulcinée s'était éclipsée. Perdu dans son utopie, il ne s'était même pas apperçu qu'il l'avait laissé lui filer entre les doigts comme ce fût déjà le cas. Il vînt donc à la rencontre de l'automobiliste avec une idée bien précise : connaître le lieu de destination qu'elle lui avait fixé. Habitué à la mentalité de l'endroit, il arma sa main droite de quelques dollars :

      - L'adresse de la jeune femme. lui ordonna t-il tout en le laissant reluquer la verdure des billets.

      Ni une ni deux, celui ci s'exécuta, ayant sensiblement envie d'arrondir ses fins de mois. Seulement, un véritable problème se posa : il lui donna l'adresse de l'hôtel, or, elle n'avait pas pénétré les lieux. Liam fut à la fois désabusé et soulagé. Il avait tellement désirer la savoir en vie et la prendre dans ses bras ne serait-ce qu'une dernières fois. Mais, il y'avait toujours un mais, il n'était pas certain de pouvoir l'affronter. Il l'avait abandonné malgré l'affection qu'elle lui avait témoigné, cet acte se devait d'être réprimandé et les excuses non négociables. Indéci, le jeune homme parti s'asseoir sur l'un des fauteuils situés dans le hall d'entrée avec pour seule compagnie une place vide. Il l'attendait le regard rivé vers la porte sans savoir si elle la franchirait. Chamboulé, il fixa son regard sur l'horloge, ne se rendant plus compte du temps qui passait...

      La Raison de votre venue à l'hôtel : Liam y est descendu pour raisons familiales. Très proche de sa soeur jumelle, il a tout bêtement ressenti le besoin de la voir et s'est dépatouiller pour l'obliger à lui dégoter le créneau parfait sur son agenda de top modèle internationale réputée. Afin de lui expliquer la raison de sa présence en ce lieu bien loin de son chez soi, il lui assura qu'il était ici pour affaires. Sous couverture d'écrivain très prometteur, il justifie avec facilités l'intégralité de ses déplacements.
      Aujourd'hui : L'avenir ? Niveau question stupide, vous détenez la palme d'or ! Il aimerait beaucoup vous conter l'histoire d'une reNcontre amoureuse suivie de celle d'une famille heureuse pique niquant tous les dimanches sur les rives du lac refletant le coucher de soleil mais l'avenir s'est dépourvu de sens lors de ses premiers bleus. Liam ne vit qu'avec le présent, suivant le cours du temps sans se soucier du lendemain. Au jour d'aujourd'hui, son existence se résume à son activité. Il n'existe qu'à travers le sang qu'il a sur les mains. Idéaliste, il rêve d'une existence privilégiée mais se retrouve sans cesse confronté à la réalité.

      Amour : Le jeune homme n'est pas de nature très démonstrative. Ayant pour habitude de contenir tout son ressenti, son coeur s'emballe devant un sourir sans parvenir à l'extérioriser. Jillian fut d'ailleurs la première à en faire les frais. Leur relation dans ses débuts fusionelle et attentionée changea du tout au tout lorsque ses démons du passé décidèrent de le rattraper. Du jour au lendemain, Liam se replia sur lui même, ne parvenant plus à déployer ses ailes. Aujourd'hui, il n'est pas insensible au charme d'Opale Summers mais ne parvient à se déttacher de son premier amour qui le hante depuis qu'il l'a rejeté. Jillian reste d'ailleurs le seul sujet de conversation provenant de sa vie privée qu'il parvient à aborder.
      Amitié : Liam est de ceux que l'on qualifie d'amis fidèles. Il n'accorde que très rarement sa confiance mais une fois acquise, sa philosophie de la loi du plus fort perd tout son sens. Il doit d'ailleurs beaucoup à l'un d'entre eux : Olivia Wood. Traqueuse, elle lui a sauvé la vie lors d'une chasse qui a mal tourné. D'une fierté démesurée, il refuse cependant de l'accepter et voit en cette jeune femme une rivale potentielle. Pour sûr, la traque aux vampires n'avait rien d'un concours officiel mais que voulez vous donc faire contre l'égo de ses messieurs ? Il a également croisé la route de John Highfield avec qui il a été amené à chasser.
      Haine : Liam n'a pas pour habitude de cogner tous ceux qu'il ne porte pas dans son coeur. Préférant la jouer très fine, il se faufilera dans l'indifférence plutôt que dans la démonstration. Chose qu'il exécute à la perfection avec le petit ami de sa jumelle, Devon Rivers. Ce jeune homme ne dégage aucune aura de confiance et Liam reste donc très méfiant.
      Famille : Pour faire bref, Liam n'a plus de famille, la lignée des Oxford a bien faillit s'évanouir : ses proches massacrés, un père suicidé...Vive la gaieté ! La seule personne qui lui reste se prénomme Alina Oxford, c'est sa soeur jumelle. Ils s'adorent l'un l'autre et vivent une relation très fusionnelle. Alina pense qu'ils n'ont aucun secret l'un pour l'autre mais c'est sans compter la faculté de Liam à dissimuler la vérité.


      { I Am What I Follow.

      Caractère :

      Ah ses défauts...il lui faudrait des heures pour tous les énumérer. Sa langue s'en retrouverait assaillée de douleurs et sa george asséchée. En réalité, à écouter les dires de ceux dont il a croisé la route, il est bien impossible de lui trouver la moindre qualité qui viendrait éclaircir ce sombre tableau. Liam est un être froid, distant, éffacé, insociable, arrogant, imprévisible, indomptable... Incroyablement borné et pactisan du jmenfoutisme, c'est un gars dont on ne tire rien à moins de pouvoir servir ses intérêts (et encore...) ou bien de prétendre être digne d'un Oxford. C'est un loup solitaire qu'il ne faut pas s'amuser à titiller à moins de vouloir admirer toute la blancheur ses crocs. C'est que les limites de la patience de monsieur sont très vite atteintes et les conséquences peuvent s'avérer dévastatrices (le loup à beau vivre en cage il n'en reste pas moins un animal sauvage...). Le chasseur est également quelqu'un de très mystérieux qu'il nous est impossible de cerner. Personne n'est en mesure de pouvoir se vanter le connaître Pour sûr, il ne se connaît pas lui même. Liam c'est le garçon impénétrable qui ne vous livrevra jamais ses secrets. Mais en réalité, sous cette façade de l'insolent traqueur mystère se cache un jeune homme qui a tout à donner. Pour le découvrir, il vous suffirait simplement de persister...

      Quant à ses qualités, ça s'avère déjà bien plus compliqué. Me croyez-vous si je vous dis qu'il n'en a absolument aucune ? Vous m'obligez à creuser très profondément. Disons que si tout ce qui concerne le combat peut être jugé comme appartenant au domaine de la qualité alors Liam parvient à sauver l'honneur. Un caractère bien trempé, une pointe d'audace, un véritable franc parler, un esprit vif et attentif ainsi qu'un amalgame de pincipes et d'humanité, voici la recette de parfait chasseur qui n'outrepassera pas les limites du minimum de valeurs à respecter. Oh mais n'allez tout de même pas jusqu'à croire que Liam est un pactisan du bien, il n'a d'intérêts que pour sa propre survie mis à part celle de sa jumelle. Son vécu lui a enseigné l'art d'un égoïsme significatif de l'instinct de survie. Croyez moi, entre votre vie et la sienne, le choix est vite fait. Sa philosophie pourrait tout à fait se résumer à _ Tuer ou être tué _. Du moins, c'est ce dont il s'est fermement persuadé.

      Liam est également idéaliste. Il aime se surprendre à croire à un monde meilleur dans lequel la souffrance ne serait qu'un douloureux rêve inaccessible. Disons simplement que malgré l'armure d'acier c'est encore un grand naïf qui ne peut subsister sans l'imaginaire. Ne parvenant pas à trouver le réconfort nécessaire auprès de ses semblables de part son non désir de confession, il le puise dans un univers illusoire construit selon sa propre volonté. Fonçeur et déterminé, il s'est convaincu de pouvoir un jour accéder à ce bonheur tant convoité...

      On ne peut-être pas oublier les traumatismes du passé, mais il est toujours possible de s'en relever.


      Très réfléchi, il pense, peut-être même trop et dieu seul sait à quel point c'est crevant ! Chaque situation à sa solution et il n'est jamais bon de lançer l'assaut trop vite mis à part si la situation ne lui laisse pas l'opportunité de réfléchir avant d'agir. Il n'a pas le sang chaud. L'impulsivité, il ne connait pas, excepté si celui qui lui fait face outrepasse ses limites avec insistance. Il beau avoir l'avantage de pouvoir garder son calme en toutes cironstances, il y'a des frontières qu'il vaut mieux respecter. Il péfère de loin se prêter à l'usage intensif du sarcasme que de se casser la voix à tout va. Mais, quand il se lâche, ça peut faire mal. Il a la réplique et crois en la violence des mots. Il reste persuadé que la torture morale est bien plus douloureuse que la torture physique.

      Physique : Liam est un jeune homme à la chevelure coupée courte qui se transforme en une traînée flamboyante lorsqu'elle s'entrechoque avec une quelconque source de lumière. Elle est mise en valeur par la pâleur de son teint qu'il entretient malgré lui de part son héritage génétique. Doté d'un regard dans sa jeunesse doré par le soleil, il en ressort très captivant. Liam se plaît d'ailleurs à le transformer en porte paroles de ses sentiments. Il est doté d'un visage à la fois angélique et inquiétant surmontant une jolie carrure (un héritage de son paternel). Perché à un mètre quatre vingt deux du sol et musclé juste comme il faut, le chasseur s'entretient. Adepte de la fantaisie, Liam s'est également fait tatoué : il possède une forme tribale qui s'étend de sa nuque à presque l'intégralité de son dos. Le seul détail qui pourrait assombrir ce joli portrait n'est autre que ses cicatrices logées un peu partout suite à l'alcoolisme de son père lors de sa jeune enfance et adolescence.

      { My Tastes.

      Ce que vous aimez : Le choix reste bien large mais la sélection très médiocre. Excepté la chasse, Liam n'est pas adepte de quoi que ce soit. Qui c'est, il y'aurait peut-être l'écriture s'il décidait de faire de sa couverture une réalité.
      Ce que vous n'aimez pas : Beaucoup de choses, peut-être même beaucoup trop. Liam n'aime pas la foule, le sociale, la perte de temps, son reflet dans le miroir...Le jeune homme a perdu le goût des plaisirs de la vie, même des plus humbles.
      Ce qui vous effraie : Les espaces clos, c'est catégorique ! Son père se plaisant à l'enfermer dans un placard dès que l'envie lui prenait, Liam a développer ce que l'on appelle la claustrophobie. Il redoute également plus que tout de suivre un jour les traces de son paternel malgré lui. Si on en croit le dicton : tel père, tel fils...
      Votre genre de conquête : Liam ne détient pas le portrait de son idéal féminin, il ne s'attarde pas à l'élaboration de la femme parfaite. Ce n'est qu'une question de complicité et d'attirance mutuelle. Il est tout à fait possible de se retrouver marier au contraire de tout ce qu'on a toujours désiré, ne serait-ce déjà que le physique. De ce fait le jeune homme reste ouvert et accessible à toutes. Attention, ce n'est en aucun cas un sos, Liam n'est pas désespéré Wink

      { Behind The Computer.

      Avatar & Groupe : Hayden Christensen_Chasseur
      Prénom & âge : Kévin, 18 ans.
      Comment vous avez découvert le forum : Top site
      Ce qui vous a poussé à vous inscrire : Le design, le contexte et le pv qui me plaisait bien.
      Votre avis sur le design : Simplement magnifique. Et je ne mens jamais =]
      Votre avis sur le contexte : Pas mal du tout, c'est d'ailleurs pour ça que je me suis inscris comme la plupart de vos membres Wink
      Présence sur le forum :5/7 maxi
      Suggestions eventuelles : All is perfect
      Code règlement : Vu par Jill



Dernière édition par Liam Oxford le Jeu 16 Oct - 14:04, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
John Highfield

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1224
Age : 25
Humeur : Tout dépend de qui je croise sur le chemin...;)
Date d'inscription : 30/09/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 12:36

Pas de problèmes Wink
Bonne chance pour ta fiche!

_________________

    &you would say anything, you would try anything,
    To escape your meaningless, and your insignificance.
    You're uncontrolable, and we are unloveable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Helsing
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2586
Age : 26
Votre faiblesse : Mon frère, Peter...
Votre force : Mon intuition
Humeur : Tourmentée
Date d'inscription : 23/05/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 19:32

Bienvenue :heart:
Bon courage pour la suite de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 20:37

Liam Oxford a écrit:


    Age au moment de votre vampirisation: "Si vous êtes un vampire, cela va de soi =)" Liam vous fait savoir qu'il vous fait les gros yeux. Il ne joue pas dans la cours de ces vilains caïnites, il les zigouille x)



Toi je sens que je t'aime deja beaucoup Very Happy

Bienvenue Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Wood
« Lovely little Bitch
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3605
Age : 28
Votre faiblesse : Moi même !
Votre force : La rage !
Humeur : Amoureuse...
Date d'inscription : 18/06/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 21:01

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! ouahou Hayden !

_________________
[list]

OLIVIA ELISABETH WOOD
Bit me if you have guts !!![/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Mer 15 Oct - 22:41

Georges, c'est réciproque x)

Les filles, je vous remercie =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Jeu 16 Oct - 13:59

Fiche terminée.
Veuillez excuser les quelques fautes mais pour le moment, je n'ai pas vraiment le courage de me prêter à une relecture.
Revenir en haut Aller en bas
Jillian Helsing
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2586
Age : 26
Votre faiblesse : Mon frère, Peter...
Votre force : Mon intuition
Humeur : Tourmentée
Date d'inscription : 23/05/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Jeu 16 Oct - 17:58

Superbe fiche, je te valide avec grand plaisir^^

Bon jeu, bon rp, bon flood =)
N'oublie pas d'activer & de remplir ta feuille de personnage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonore Caldwell



Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 24
Votre faiblesse : Mon passé, mes souvenirs.
Votre force : Mon assurance, ma persévérance.
Humeur : Elle dépend de la personne que j'ai en face de moi.
Date d'inscription : 14/07/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Jeu 16 Oct - 20:55

Welcome What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Mme-C0o.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   Ven 17 Oct - 0:36

Merci =]
Fiche de perso à jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liam [TERMINEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liam [TERMINEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Votre Identité } ::    » Le Check-In de L'Hôtel :: » Présentations Validées-
Sauter vers: