AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre amant (PV Georges)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre entre amant (PV Georges)   Mer 1 Oct - 19:16


Découvrez Evanescence!


  • Désespoir de la nuit. Il était à peine plus de 23h00 du soir, certains clients partaient dans leurs chambres se cloîtrer à double tour, d’autres s’amuser à arpenter les couloirs encore lumineux de ce magnifique hôtel. Mais Cheryl n’en pouvait plus aujourd huie dur journée de labeur ?non, Juste quelques clients insupportables qu’elle aurait bien dévoré sur le champ, Léonore qui avait mis le grappin sur Georges juste devant elle, avant qu’ils finissent dans son bureau ensemble pour ne faire je ne sais quoi, enfin si bien sur qu’elle le savait très bien.
    October avait était occupé toute la journée et Cheryl était toute seule sans amis. Elle était à l’hôtel depuis quelques mois mais rien a y faire de cette saleté d’air, si elle ne pouvait pas manger gratuitement, enfin je veux parler de tuer bien sur car hors de ce lieu si mythique c’était presque devenu mission impossible, sa ferait longtemps qu’elle aurait pris ses cliques et ses claques et serait partie je ne sais ou à l’aventure. Saleté de chasseur qui haire partout sans qu’on puisse les repérer. Règle numéro un n’avoir confiance en personne.

    Les bruits l’assommait elle décida de partir le plus vite possible dehors, loin des gens, des cris et de leurs satanés problème, pourquoi les humains n’était jamais satisfait de rien était t’elle comme eux 160 ans en arrière jamais content de rien, toujours à en vouloir plus, on disait les vampires possessif mais après tout les humais ne l’était t’il pas plus ?

    Quoi qu’il en soit elle arriva en marchant tête basse en regardant le sol qui semblait si lourd ce soir, un mal de tête pour demain matin en perspective vers le cimetière le plus proche ou aucun humain normalement constituer viendrais n’y pénétrer et encore moins la nuit. Une rumeur courait comme quoi cet endroit pouvait être hanté et puis de toute façon ce n’est pas un malheureux petit fantôme qui ferait peur à Cheryl. Mais t’elle est la question : Fantôme Mythe ou Réalité comme les vampires ?

    Elle passa doucement devant les tombes en regardant les inscriptions gravées dessus ainsi que les noms des personnes inscrites, aucune connaissance pour sa part à première vue.
    Quand elle entendit au loin des bruits de pas qui semblait de plus en plus fort une personne s’approchait d’ici. Qui avait bien pu la suivre ici. Elle eut un frisson pendant quelques secondes et si c’était Léonore qui voulait en finir avec elle une fois pour toute sans témoins sans rien pas qu’elle est peur de combattre contre elle après tout elle pouvait la battre mais ce soir non petite trêve elle en avait pas envie.

    Cheryl finit par se tourner et aperçut Georges, elle de regarda et lui lança :


    « Tu m’as suivit ici, pourquoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   Mer 1 Oct - 22:38

  • Qu'est ce qui différenciait les vampires des humains? La question se posait plutot dans l'autre sens: qu'est ce qui ne différenciait pas les vampires des humains: juste leur enveloppes charnelles d'apres mr Stanford. Oui en effet, les vampires pour des yeux humains, normaux ou chasseurs, ressemblaient comme deux gouttes d'eau a quelqu'un de normal, excepté le fait qu'ils ne vieilleraient jamais. Jamsi de botox ni de créme antiride, pas de cannes et surtout, pas de mort. Enfin, pas de mort naturelle, la seule chose pouvant entrainer leur deces était un des quatres elements: le feu.

    On était bien loin des mythes et légendes sur eux, ils n'avaient rien a voir avec ce que l'on croyait. Néammoins, apres un certain nombre d'années, les vampires comprenaient a quel point ils étaient supérieurs aux humains par bien des choses. Les sentiments entre autres, mais c'était plus compliqué que cela: en clair, ils avaient l'expérience de la vie deja vécue, au contraire de beaucoup d'humains qui physique avaient leur age. En tout cas, le personel de l'hotel avait comprit cela depuis bien longtemps, et c'était en quelque sorte ce genre de chose qui avait poussé le petit nombre de vampires qu'ils étaient a ouvrir un buffet a humain si vous me suivez...

    Mais quelque fois, comme tout le monde, humains comme vampires, il avait besoin de s'isoler, d'être au calme loin de la vie débordante de ses clients. Quand vous voyiez les mêmes exhaltations de joie, de peine ou tout simplement de sentiments divers et variés, au bout de cinq siécle, il fallait avouer que cela avait tendance a taper sur les nerfs. Alors Georges aimait a se promener dans les allées extérieures de l'hotel, la ou la nuit seuls les plus téméraires allaient. Il fallait bien comprendre qu'aux abords de l'hotel se trouvait une foret dense et sombre, ou il était dit que des créatures tres peu fréquentables y vivaient. Il devait bien y avoir des loups ou un rtuc dans ce genre la, mais les plus redoutable étaient sans conteste les vampires de l'hotel.

    Sans s'en rendre compte, georges approchait du cimetiére, lieu ou il ne mettait que tres rarement les pieds car il n'en voyait pas le véritable intéret. Sa famille était morte il y avait plus de cinq siécle, et en Angleterre, de ce fait, qui serait il venu pleurer? La seule femme qu'il avait aimé n'était pas enterrée ici, d'ailleurs elle n'était pas morte du tout. Ambre était toujours en vie. Regarder les tombes datant de plusieurs centaines d'années le rassurait d'un coté, il restait encore quelques vestiges de son époque, celle ou il avait été humain, celle ou il avait été celui qu'il n'était plus a présent.

    Regrettait il cette époque? Non pas du tout, il était bien mieux a présent. Enfin d'un autre coté, tout cela s'était passé il y avait tellement d'année que cela était devenu flou, embrumé dans un brouillard sans consistance dans son esprit. Il entendit un coeur battre, et sentit le sang tourbilloner dans les veines. Quelqu'un était pres de lui, mais a cette distance, il sentait deja tres bien que c'était un vampire. Le comble du malheur aurait été le fait que ce soit Ambre, mais vu que la vie était bien faite, meme pour les créatures de la nuit, c'était quelqu'un de bien plus plaisant pour lui.

    - Qu'est ce qui te fait croire que je t'ai suivi?

    Ce petit air mystérieux, cette lueur au fond des yeux, c'était du Georges Stanford tout craché. Les legendes racontaient a quel point les vampires avaient du charmes et le boss de l'hotel en était un bel exemple, tout comme sa rencontre nocturne, le belle Cheryl... Il arriva a pas feutré pres d'elle, sentant les embrunts de son parfum mélangés a ceux que le vent apportait par bourrasque. La nuit était deja bien sombre pour les deux vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   Mer 1 Oct - 23:19

  • La jalousie cette état d’être hors de soie même quand une personne approche de quelques mètres celui pour qui votre cœur bat, mais voila ce que avait ressentie Cheryl ce matin même à la vue de Georges et de la sous dirigeante de l’hôtel dont rien que le nom suffisait à la mettre hors d’elle.
    Pourquoi ce sentiment si humain soit t’il était aussi omni présent chez les vampires, la transformation n’était t’elle pas sensé enlevé tous les sentiments et faire mourir l’âme qui occuper ce corps avant et rendre la personne si on peut encore l’appelé comme ça insensible, pourquoi cette foutu torture dans sa tête.


    Revenons juste le temps d’un instant quand elle était encore qu’une petite chose fragile prête a ce brisé en 2 au moindre mouvement. Elle avait que 9 ans vivait avec sa mère dans une petite maison. Elle n’avait pas beaucoup d’argent comme la plus part des gens à cette époque l’argent ne sortait pas par les fenêtres comme maintenant, et la non présence du père était aussi juste une conséquence de cela.
    C’était l’anniversaire de sa cousine qui avait à peut prêt le même age quelle, sa mère lui avait acheter une petite poupée de porcelaine mais voila il se trouver que Cheryl voulait la même, prise de jalousie à ce moment, elle l’avait arraché des mains de sa cousine pour la balancé par terre celle- ci bien sur avait fini en mille morceaux et provoqué quelques pleures. C’était la première fois que Cheryl avait été jalouse de sa vie pour une simple histoire de poupée.

    Retour dans le présent , dans cette pénombre du cimetière , Cheryl regarda derrière Georges en froissant légèrement les lèvres et finit par lui dire d’un ton assez sec, pourtant elle si douce d’habitude avec lui .


    « Ou est ton toutou, il n’est pas venu avec toi »

    Pourquoi cette homme pourquoi lui qu’avait t’il de plus que les autres, outre se regard de braise et se corps de rêve, et sans parler de l’amant parfait. Serait-t-il la cause que depuis qu’elle le connaissait depuis qu’elle avait croisé sa route, elle n’avait plus trouvé chaussure à son pied, Cheryl avait toujours était difficile en matière d’homme mais pas à ce point quand même ce n’était pas possible. Même le client qu’elle trouvait à la base si attirant et si parfait n’avait pas était à la hauteur de ses espérances.

    Elle se répéta dans sa tête
    *sa tourne pas rond la dedant c'est pas possible c'est plus possible, sort toi le une fois pour toute*

    Mais il était la toujours en face d’elle, et elle, elle attendait sa réponse pour pouvoir calmer sa rage qui commençait à l’envahir sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   Jeu 2 Oct - 20:25

  • La jalousie? Cela faisait pas mal de temps qu'il n'en avait pas éprouvé, bien décidé a ne jamais laisser des sentiments humains, voir trop faibles pour lui, s'imisser dans son esprit. Cela n'était bien évidemment pas digne d'un vampire, c'était ce qu'on lui avait dit au début, et c'est ce que maintenant tous les vampires pensaient. Il ne ressentait plus cela, d'ailleurs, pourquoi le ferait il? Il était le chef d'une minie armée de vampires, n'avait aucun prétendant sérieux a son titre, et n'aimait réellement personne. La seule véritable occasion pour lui d'être jaloux était surement quand il était avec Ambre, mais vu qu'il lui avait fait ce qu'il lui avait fait, et bien, cela avait anéanti presque toute humanité en lui.

    Tout ce qu'il voulait maintenant, c'était de continuer a vivre, meme sans but, la vie était toujours plus douce qu'un feu crépitant avec en son centre, vous. Ok, il y avait quelques plaisirs qu'ils ne s'enlevait pas de sa vie, mais le reste des chsoes humaines comme le sentamentalisme débordant ou encore la tristesse envers la mort de quelqu'un, tout cela était parti. A présent, face aux humains, il se comportait comme eux afin de ne pas les faire fuir, ce qui serait la fin de l'hotel, mais entre vampires, il se montrait plus ... lui même.

    Il n'était pas détestable, juste moins professionel, plus charmeur, enfin plus vampirique par bien des aspects a vrai dire mais cela était le cas pour tout le monde au Wildshire castle. Cette nuit, des souvenirs lui remontaient trop rapidement a l'esprit. Pourquoi revoyait il Ambre dans toute ses pensées? Pourquoi la sentait il plus proche a chaque instant. Il ne la savait pas de retour, juste qu'elle n'était pas morte. Comment? C'était trop dur et trop long a expliquer pour le moment mais les explications viendraient en temps voulu. D'ailleurs, il y aurait presque obligatoirement explication dans le cas ou Ambre reviendrait hanté son ancien petit ami...

    Si il avait été dans ses reveries passagéres, la reflexion de Cheryl qui se trouvait face a une tombe devant lui l'en aurait fait sortir immédiatement. Elle était légérement plus piquante, plus mrodante qu'en temps normal, passez moi l'expression. Entre eux, il n'avait jamais été question d'exclusivité, ni de rien de ce genre ou qui s'en rapproche. Malgré cela, il savait parfaitement qu'elle et Léo se vouaient une guerre presque sans merci, mais n'allait pas s'impliquer la dedant, a moins qu'elle en parle la premiere:

    - Tu sais que tu n'es plus assez humaine pour faire ce genre de pique?

    Il n'allait pas répondre trop méchament, mais n'allait pas non plus se laisser faire. Il avait bien trop d'égo pour cela et était bien trop vieux en plus. Oui la jeunesse physique laissait place au savoir mental, toutes ces années n'étaient pas vaines apres tout. Il regarda le visage de Cheryl, illuminé par la lune qui planait au dessus d'eux. Le regard de la vampire brillait curieusement, mais pas de l'éclat habituel qu'il connaissait presque par coeur. Il la sentait étrangement différente.

    - Mais pour toute réponse, je peux juste te dire que je ne vois pas de qui tu parles...

    Il n'allait pas rentrer dans son jeu, cela aurait été bien trop facile et ils auraient fini par s'engueuler pour absolument rien. Alors souriant d'un air limite satisfait, il s'approcha de Cheryl, laissant le vent lui soulever les cheveux et leurs regards se croiser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   Dim 5 Oct - 16:28



  • Et Voila le résultat, il avait à peine commencé à ouvrir sa bouche, qu’il commençait déjà à l’énerver au plus au point. Petite dispute en préparation peut être, ou pure crise de jalousie, qu’elle avait déjà commencé d’ailleurs, mais cela lui ferait trop plaisir.* Reste Calme Cheryl, Ne montre pas tes sentiments pas envers lui* se répétait t’elle en boucle dans sa tête depuis qu’il était la.
    Après tout leur relation était basée sur du sexe et des disputes depuis le départ, Depuis cette nuit qui c’était déroulé il y a 10 mois.


[………..]


  • Petit retour en arrière. Etat de New York le soir prêt d’un cinéma une jeune fille au apparence d’une fille d’une vingtaine d’année était assise seule sur un banc dans sa robe rouge vif comme le sang et des talons pas vraiment pratique pour faire quoi que ce soit, la proie idéale si c’elle ci n’était pas déjà vampire.
    Quand soudain un jeune homme, avec une allure à en faire pâlir plus d’un et à rendre les filles raide dingue, le genre de mec qui pourrait se retrouvé facilement dans un boys band s’approcha délicatement d’elle et finit par s’asseoir en lui lançant un bonsoir.
    Elle le regarda et lui sourit, intimidé la Cheryl non jamais avec elle, pas envie de parler peut être ce soir ou ce demandait t‘elle seulement la raison pour laquel cette individu pouvait bien vouloir l’accoster comme ça.
    Il lui avait rendu son sourire et lui avait demandé : « Je peux vous offrir un verre »
    Cheryl l’avait accepté avec plaisir, elle partit donc avec lui dans le bar d’a côté et ils s’enfilèrent quelques tequila sunrise jusqu'à la fermeture de celui- ci avec quelques conversations banale à la clef, celle que tu fais généralement pour attirer le plus vite possible une fille dans ton lit. Un fois sortit de celui-ci, il lui avait lancé : « Je peux vous offrir un dernier verre ? » Comme part hasard, quelque soit l’issue elle l’avait suivit jusqu'à sa chambre ou elle croyait s’en débarrassé juste après l’acte en lui-même car après tout ce chemin autant continuer jusqu’au bout et sa ne saurait qu’une victime de plus sur son tableau de chasse personnelle.
    Le début c’était bien passé jusqu'au moment ou il essaya de la mordre, elle le repoussa avec une violence et finit par lui dire : « Pas la peine je suis déjà comme toi »
    Le jeune homme semblait vexé sûrement d’avoir mal choisie sa victime, et une longue dispute finit par être déclanché dans la chambre, aucun des deux semblaient vouloir lâché le morceaux, quoi qu’il en soit Georges c’était son nom avait finit par la ramené avec à l’hôtel avec lui. Comme quoi les femmes de caractère il aime ça, à ses risques et périls.


[……..]


  • Elle le regarda de nouveau et finit par lui répondre :

    « Tu vois pas de qui je parle, heu sa commence par un L, non tu sais quoi laisse tomber, c’est pas le genre d’endroit ou j’ai envie de tenir cette conversation avec toi. De toute façon entre toi et moi sa finit toujours pareil sa depuis le début »

    Elle avança un peu en direction d’une tombe et posa sa main dessus, un frisson parcourut son corps, malheureusement pour elle Georges semblait l’avoir remarquer, elle chercha le plus vite possible dans sa tête une réponse plausible avant que celui-ci prenne plaisir à lui faire une petite reflection piquante.

    « J’ai froid, tu peux me passer ta veste, j’aurais du plus me couvrir avant de sortir ce soir «

    C’était la seule chose qui arriva dans sa tête en quelques secondes, mais les vampires pouvait t‘il avoir froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   Dim 5 Oct - 22:15

  • Est-ce que Georges était la pour s’engueuler avec Cheryl ? Non pas vraiment. D’ailleurs cela lui fit lui aussi se souvenir de leur première rencontre. C’était surement l’un des exemples des plus concert du coté sur de lui du vampire. Qu’est ce qu’il l’avait attiré vers la jolie rousse ? Il s’en souvenait parfaitement. Malgré sa tenue très voyante, c’était cette lueur farouche au fond du regard qui l’avait attirée au point qu’il était allé lui parler. Peut être au fond de lui savait il déjà que c’était une vampire, mais il se disait le contraire, voulant trouver cette perle rare qui était toujours humaine. La peau claire de la jeune femme contrastait toujours même âpres tout ce temps avec sa chevelure flamboyante et son tempérament de feu. L’habit ne fait pas le moine chez certaine personne mais le physique de Cheryl annonçait son caractère a la limite de l’insaisissable. Alors que le vampire le plus vieux de l’hôtel lui, ne laissait rien paraitre de ses intentions sur son visage que beaucoup qualifiaient de presque parfait.

    Ses yeux bleus étaient profond, un genre de bleu azur qui faisait de son regard un aimant presque mystique pour les autres. Mais ceux-ci étaient associés a des lèvres charnues et fines qui s’étiraient quelques fois en un sourire charmeur et a des cheveux blond sable. Une vraie pub pour L’Oréal ? Un playboy ? L’apparence «était relativement loin du caractère sombre du vampire. C’était compréhensible après tout, au bout de cinq siècles et demi, vous ne pouviez pu agir comme quelqu’un qui venait d’entrer dans la vingtaine et qui prenait la vie comme elle venait. Pour continuer à exister et ne pas se faire prendre par les chasseurs, il était primordial de réfléchir avant d’agir, et non l’inverse. De plus, il ne devait pas assurer que sa survie, mais aussi celle de son staff, chose qu’il n’avait jamais pu faire avec Ambre de toute évidence…

    Ce souvenir était comme une rengaine qui revenait souvent et qu’il cherchait a chasser aussi rapidement que possible, lui rappelant a quel point il avait été faible. Depuis cela, il n’était plus amoureux, il avait du attendre quatre siécle pour cela et moins d’une journée pour le perdre alors sa mentalité avait évoluée : il ne cherchait plus qu’a s’amuser, prendre du plaisir avec des jeunes femmes en qui il avait confiance, rien de plus, rien de moins. Mais Cheryl semblait ne plus supporter cette situation qui avait fait le bonheur de tout le monde pendant ces derniers mois. Que voulait elle ? Qu’il choisisse ? Il ne pourrait pas, car d’un coté la fougue de Cheryl serait d’un bon allié si comme il le pensait, Ambre reapparaissait ou des chasseurs se manifestaient, et de l’autre Léonore était celle qui voulait le plus sa place et s’éverturait a le détruire, de ce fait rien n’était envisageable. Face a la réaction de la vampire et son commentaire sur le fait que rien ne changeait par rapport a leur rencontre, Georges soupira, incapable de répondre quoi que ce soit.

    En général, les vampires étaient débarassés de leur sentiments, mais pas de leur souvenir. Il se souviendrait surement le reste de son existence sa rencontre si spéciale avec la fille a la robe rouge sang. Cette jeune femme mystrieuse qui apres des ébats passionés lui avait appris qu’elle était déjà une vampire. Déçu au début, il avait vite comprit comment tirer profit de cette situation. Mais les caractéres de feu des vampires a l’apparence tellement séduisante étaient aussi fort l’un que l’autre. Etait cela qui les attirait ? Georges n’aurait su le dire, et depuis le temps, il ne s’était toujours pas expliqué pourquoi il était allé trouver la vampire a la robe rouge. Dans son comportement, il percçut une perturbation, un moment de légére distraction qui montrait que Cheryl ressentait quelque chose. Mais quoi ? Que pouvait il en savoir lui qui était fier de se dire qu’il n’avait quasiment plus rien en cmmun avec ces humains qui aimaient tant dévoiler leur moindre émotions ? Elle voulu se reprendre, se trouver une excuse qui expliquerait cette défaillance d’un instant et mis cela sur le compte de la température. A vrai dire, il ressentait les changements de température, mais même s’il neigeait, il n’avait pas froid. Pourtant il le sentait, mais ne percevait pas vraiment cela comme une contraite. Etait ce du a son age ? Il n’en savait rien. Il acquiessa d’un signe de tête, participant malgré lui a son jeu.
    Retirant sa veste noire classique mais qui faisait tellement bien sur lui, il la tendit a la jeune femme. Elle sentait son parfum, les embrunts se déplacérent dans l’air. Il ne portait pas spécialement de parfum mais l’odeur de sa peau mélangée au savon et a la lotion de rasage du vampire rendait aussi bien qu’un chef-d’œuvre olfactif.
    Mais voila, il n’accrochait pas vraiment a cette histoire de froid, lui qui ne s’habillait autant que pour les apparences et lança, curieux de savoir :

    -Cheryl, qu’est ce qui se passe ?

    Pourquoi le contact avec cette tombe avait il provoqué cela ? Il ne voulait pour une fois, pas parraitre méchant et avait prononcé ces quelques mots a voix basse, en ayant nottament appuyé sur son prénom d’une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre amant (PV Georges)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre amant (PV Georges)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] "Symbiose" entre SoftwareZator et site web....
» Question sur compatibilité entre carte mére et carte graphique
» Petites insertions entre amis....
» Georges de Roquebrune
» [résolu]Durée différente entre les affichages d'un diapo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Ridgecrest } ::    » Ridgecrest City ::    » Cimetière-
Sauter vers: