AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Wood
« Lovely little Bitch
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3605
Age : 28
Votre faiblesse : Moi même !
Votre force : La rage !
Humeur : Amoureuse...
Date d'inscription : 18/06/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   Lun 28 Juil - 21:37


    "Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c'est savoir; vouloir, c'est pouvoir; oser, c'est avoir !"


    La pâleur grise du soir s'était dissipée peu à peu sur Wilshire Castle, et le soleil n'était plus qu'un lointain souvenir, quoi que pas si lointain que ça, il referait son apparition dans certainement quelques longues heures, bien que ces derniers temps, il n'était pas souvent au rendez-vous, l'atmosphère presque cauchemardesque de ces lieux résonnant.
    Et comme à chaque veillée, une jeune femme aux cheveux noirs, aussi noirs d'abord que le masque qu'elle portait, était assise là, dehors, près des escaliers, songeant.
    A quoi celle ci étant si jeune pouvait-elle songer ? Elle ne devait probablement pas avoir les mêmes problèmes qu'une femme qui possédait le double de son âge. Détrompez-vous. Il s'avérait qu'elle possédait le double de son poids sur les épaules. Une ivrogne pour mère qui ne pouvait même pas entendre son nom sans vouloir lui mettre un poing au visage, un père indifférent, une soeur décédée, une mission très dangereuse, et une vie sans aucune lueur à l'horizon. De plus, il était sûr qu'aussi jeune furent les personnes en train de songer, elle avait toujours une bonne raison en elles. Un petit tracas pouvait chez certains être un gros tracas.

    Aucune lueur à l'horizon ? Exagération. Bien que la chasseuse avait une vie plutôt sinistre, il y avait une petite lumière. Une amie dévouée, Jennifer, un collègue bientôt ami, Liam, et puis... ... Aaron. A quel groupe de mots cet homme pouvait être rattaché ? Elle l'ignorait. Et en quelque sorte, c'était cela qui occupait ses pensées du moment. Même sa soeur qui la hantait avait disparue, pour laisser place à ce si petit tracas qui devenait à ses yeux énorme, gigantesque aussi pour ce petit coeur qui apparemment n'était pas totalement mort. Le chasseur l'avait recomposé. Cela signifiait qu'elle avait des sentiments amoureux à son égard ? Peut-être pas. Et de toute façon, n'ayant jamais aimé, elle serait incapable de définir ce qu'elle ressentait. Et si cela aurait été le cas, elle l'aurait nié jusqu'à sa mort, trop réservée, trop bornée, ne voulant sûrement pas qu'on fasse irruption dans sa vie de chasseuse solitaire. Cependant, elle ne pouvait nier qu'il y avait quelque chose. Car s'il y avait rien, elle ne serait pas là en train de se dire qu'elle n'en avait rien à faire, en train de respirer cet air frais en lequel elle avait un espoir : l'espoir qu'il évacuerait son stress, ses angoisses, ses doutes.

    C'est dans ce moment de solitude intense qu'elle fut néanmoins dérangée. Et en plus, par son passé en quelque sorte. Ce passé qui la hantait, ce passé qu'elle voulait de plus en plus chasser, sa personnalité de femme éternellement libre. Qu'elle essayait en même temps de garder, véritable contradiction, changer étant une chose trop dure, et pour quoi faire en plus ? Elle était donc dérangée par un élément de son passé, un homme. Non pas qu'elle avait un quelconque lien avec lui, elle l'avait seulement croisé quelques fois à l'hôtel, et il n'était personne d'autre qu'un inconnu, seulement face à elle, posé un peu plus loin de l'entrée, il avait des yeux de braise. Peut-être était-il intéressé par un coup d'un soir, comme tous les autres. Oui c'était ça. Sauf que la jeune femme qui se trouvait entre deux routes, la route des pêchés, la route de la bonté, n'était pas décidée à avoir un nouveau geste déplacé, cette vie faire de débauche n'étant plus aussi divertissante. Et puis...il fallait le dire, elle n'avait qu'un homme dans la tête, sentiments ou non en elle, cette situation la troublant, la questionnant, la mettant mal, cette absence de définition surtout, les choses n'ayant pas été mises au clair une bonne fois pour toute.
    Cependant, rien ne lui interdisait de demander sa drogue du moment, le tabac et c'est tout. Ouvrant son paquet vide, cognant violemment dans le mur, nerveuse, elle fit un signe à cet inconnu plutôt séduisant, en sifflant un bon coup.

    J'peux te taper d'une cigarette ??!

    C'est alors que celui ci lui en lança une, situé pas très loin de cette brune sauvage. La chasseuse l'attrapa avec succès, plutôt habituée à ce genre de lancés, et formée à toutes sortes d'activités de la sorte. Pensant que cette brève conversation qui n'en était pas une finie, elle s'alluma la cigarette et commença à tirer dessus, profitant toujours de cet air frais et pensant toujours aussi fortement. Mais l'attitude de l'homme pouvait alerter n'importe quelle femme en détresse. Il commençait à s'approcher, désirant certainement un échange. Une cigarette contre une nuit de folie ? Hors de question. C'est un regard extrêmement noir qu'elle lui lança, sur la défensive, et c'est d'un ton glacial qu'elle lui dit, sèchement...

    Alors là n'y pense même pas !!

    Repartie dans ses pensées, tout en tirant sur cette cigarette de temps à autres, elle regardait un peu partout, la belle lune ronde qui lui faisait penser aux horreurs qui se produisaient partout dans le monde et à la seule chose bonne qu'elle avait fait : faire partie du camps du bien contre le mal. Devant cette lune bien ronde, un nom venait : Elise. C'était selon elle inacceptable. Elle fumait, respirait, aimait en quelque sorte, vivait, pendant que celle ci se trouvait à six pieds sous terre. Alors que c'était elle si on prenait bien le temps de réfléchir qui l'avait conduit à cette mort. Cette pensée la glaça, et la température qui lui semblait convenable lui sembla tout à coup en dessous de la normalité. Continuant de se torturer l'esprit, elle eu un besoin physique de frapper quelqu'un, de se défouler, de semer la zizanie comme d'habitude, d'être odieuse. Et elle chercha quelque chose à faire. C'est lorsqu'elle aperçu sur la porte un écrito qui interdisait de fumer en ces lieux qu'elle s'aperçut qu'elle était déjà en train de franchir une règle, si petite était-elle. Ce texte affiché, elle eu un petit sourire moqueur, suivit d'une de ses répliques mordantes.

    C'est quoi ce délire ? On est dans un orphelinat ou on est dans un hôtel ??!

    Elle n'attendit pas plus longtemps et arracha l'affiche avant de la déchirer et de la balancer sur le sol, celle ci gênante, mais qu'importe ! Elle osa tout simplement, Olivia étant du genre à n'avoir aucune gêne.
    La gêne, ce malaise moral cette impression désagréable dûr souvent à ses remords, à une honte, à une pudeur. C'était connu, elle empêchait d'avoir, de posséder, nuisait à la personne. Seulement, cette femme brune était une rebelle. Et ce sentiment n'était pas d'actualité, celle ci se fiant à ses émotions, ses envies, et seulement à elles. Ainsi, elle avait toujours ce qu'elle voulait. Vous allez le croire, ce petit geste de violence était bien trop banal pour qu'elle éprouve la moindre sensation de soulagement. Et ceci la mit encore plus en rogne. A qui elle pouvait s'en prendre ? A l'homme qui se trouvait face à elle ? Pourquoi ? Il n'y avait là aucune raison. A Aaron ? Là il y aurait plus de raisons, les choses non mis au claires, bien qu'il fallait l'avouer, elle s'était ces derniers jours isoler, avait fuit toute discussion, bien qu'elle n'était pas sûre qu'il en avait voulu une. Oui, cet homme la changeait quelque peu. Et elle non prête à transformer sa vie, sa personnalité plutôt, elle lui en voulait. Raison suffisante qui pouvait entraîner une attaque verbale. Mais elle n'eut pas lieu, une autre personne se présentant, ce qui eu l'avantage de la défouler sans attendre trop longtemps, et d'éviter une violence beaucoup plus forte, qu'elle regretterait probablement aussitôt...

_________________
[list]

OLIVIA ELISABETH WOOD
Bit me if you have guts !!![/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex October Larter
October is Eternal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2543
Age : 31
Votre faiblesse : je n'en ai pas ...
Votre force : ma détermination
Humeur : ne me cherche pas ...
Date d'inscription : 23/06/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   Lun 11 Aoû - 14:58

    Sans le pardon, la vie est gouvernée par un cycle sans fin de ressentiment et de rancoeur.


    La rancoeur, ce sentiment d'amertume profonde que l'on ressent après une mésaventure, une déception ou une injustice. October le connait trop bien. On peut même dire qu'elle le connait par coeur. C'est d'ailleurs grâce, ou à cause de ça, que son statut de vampire ne lui pose plus aucun souci. Grace a ce sentiment, elle est devenue ce qu'on attendait qu'elle devienne. Une fille froide, pleine de haine envers la plupart des gens. Un fille qui ne sait plus faire confiance aux autres. Une fille totalement perdue ... Mais comment pardonner après ça? Elle se sentait comme obliger de ressentir ça, ne serait-ce que pour sa famille. Il faut dire qu'elle avait tous perdu et il fallait qu'elle retrouve quelque chose a quoi s'attacher. Heureusement que Faith et Cheryl étaient là pour elle. Mais elle avait de plus en plus peur que l'on découvre son secret. Il n'y avait aucune raison car personne en ces lieux était au courant, mais tout de même. Si cela s'apprenait, elle serait certainement brûlée vive. Elle avait beau essayer de ne plus y penser cela revenait sans cesse dans sa tête. Ce qui la mettait en colère de plus en plus.

    Elle sortie de ses pensées lorsqu'elle vit une femme dehors en train de fumer et qui de plus était en train d'arracher la pancarte sur laquelle était stipulé:

    INTERDICTION DE FUMER!


    October vit en elle le moyen de se défouler un peu. Toujours aussi énervé, mais plus après elle qu' envers une autre personne, elle avait tout de même se besoin de se venger. Même contre une personne innocente. De toute façon c'était bien ce qu'elle faisait depuis des années, se venger de ce qu'on lui avait fait en prennant des personnes aux hasards et surtout au grès de son humeur. Là elle n'allait pas se géner. Elle quitta donc le comptoir de l'hôtel ou elle était en service se dirigea dehors laissant son autre collègue seule, pour s'occuper des quelques clients présents a cette heure-ci. Elle se dirigea vers le porte d'entrée de l'hôtel et la poussa d'un geste brusque. Elle se retrouva dehors dans la pénombre de la nuit. Elle marcha jusqu'à la jeune femme brune qui la regarda arriver et qui n'éteignit pas sa cigarette pour autant. Elle ne semblait pas du genre peureuse au contraire.

    - Excusez-moi Mademoiselle! Il est interdit de fumer ici?

    October la regarda avec son petit air taquin comme elle aimait le faire lorsqu'elle prenait les gens de haut. Ce qu'elle faisait souvent d'ailleurs. Encore une manière d'agacer les gens pour ensuite s'en prendre plus facilement a eu.

    - Je pense que vous le savez puisque vous avez déchiré la pancarte qui l'indiquait. Elle devait vous géner sans doute!

    October regarda l'homme à côté d'elle, celui-ci avait jetté sa cigarette au moment ou il avait vu arriver le membre du personnel. Elle vit qu'il allait ouvrir la bouche, elle lui lança donc un regard noir à vous faire glacer le sang dans les veines. Celui-ci baissa les yeux et détalla sans dire un mot.
    October resta devant la jeune femme les bras croisées tel un affront qu'elle lui faisait, attendant sa réponse. Elle espérait bien que la jeune femme s'énerve quelques peu pour qu'elle puisse intérieurement lui reprocher tout ce qui lui était arrivé et se venger sur elle tous simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Wood
« Lovely little Bitch
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3605
Age : 28
Votre faiblesse : Moi même !
Votre force : La rage !
Humeur : Amoureuse...
Date d'inscription : 18/06/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   Dim 17 Aoû - 20:09

    "Il ne faut pas faire contre mauvaise fortune rancoeur."


    La rancoeur, cet état durable fait d'une profonde amertume, de ressentiment, de haine, lié souvent au souvenir d'une injustice ou d'une désillusion, Olivia le connaissait également, ayant passé une bonne partie de sa vie à se montrer odieuse envers toutes les personnes croisées. Sans presque aucune exception. Non pas parce qu'elle était le mal incarné, elle n'était pas vampire, il y avait aucun démon en elle, mais plus pour se protéger, se voiler la face, décidant de refuser de montrer son vrai visage angélique. Mais si elle faisait le mal alors qu'elle était humaine, vampire, tout ceci serait accentué ? Elle serait un démon redoutable ? C'était une question à laquelle on ne pouvait répondre, cette chasseuse tenant beaucoup trop à sa vie, malgré les apparences, pour en faire l'expérience, ayant prévu de vivre encore très longtemps et d'exterminer la race entière, mais l'être humain et ses prévisions... La rancoeur chez cette brune pulpeuse était donc plus ou moins présente, à longueurs de journées, utilisant la violence verbale, parfois physique, tantôt envoyant promener les gens, tantôt les humiliant, tantôt son poing envoyé dans plusieurs visages, jeune femme très impulsive lorsqu'elle était quelque peu attaquée. October, vampire dont elle ignorait l'essence avait été sa victime. Il est inutile de rappeler que cette chasseuse au caractère de feu est une éternelle réservée, et qu'elle a ses moments de silences solennels. Parfois possédant le besoin de se retrouver seule avec elle même, et de ne rien faire d'autre que penser, ou rester dans un état de transe. Elle s'était cette fois là réfugiée au jardin chinois. Et la vampire, faisant son boulot, était venue troubler cet instant rempli d'intensité en lui demandant si elle avait besoin de quoi que ce soit. Imaginez la colère d'Olivia qui était habituée à la solitude et qui détestait tout sentiment d'attache, toute discussion inutile, tout contact tout simplement, sauf rares exceptions et revirements passagers pour le moment. La brune qui avait eu des yeux de feu, de mauvaise humeur, avait envoyé balader celle dont elle ignorait l'essence d'une manière très violente, à la manière d'une diablesse.

    Le plus dur dans cet acte, c'était que les deux femmes avaient autant de rancoeur l'une que l'autre. Bon October en avait sûrement beaucoup plus, vampire, mais disons qu'Olivia en apparence en possédait autant. Elle avait pu être profondément frustrée de se faire parler de la sorte, sans pouvoir répondre comme elle le désirait, devant elle aussi jouer un rôle. Et avec Olivia la sarcastique, cela continuait en beauté ce soir là. Celle ci continuait de frustrer la vampire, d'augmenter sa rancoeur intérieure, de mauvaise humeur et donc décidée à faire feu. Il fallait croire que le fait de déchiqueter l'affiche ne l'avait pas calmé, elle était en plein état d'âme, et ces changements récents de direction, ces personnes cotoyées en étaient la cause. Mal, elle se vengeait sur celle qu'elle considérait comme une gamine à qui elle avait envie de donner une bonne leçon, servante de malheur qui se mettait sur son chemin à chaque fois qu'elle avait besoin de solitude. Se sentant offensée, elle démarra au quart de tours et d'une voix violence l'agressa verbalement, la regardant droit dans les yeux, avec des mitraillettes...

    Hey la gamine. Qu'est-ce qui se passe ? Maman a oublié de changé la couche ?? Papa a dit que fumer était très très mal et ne pas laisser ton instinct animal prendre le dessus chez toi t'a frustré ?? T'as quel âge ? Quinze seize ans ?

    Et en plus, elle faisait tout ce que October détestait : elle la traitait comme une gamine. Elle se jetait donc inconsciemment dans la gueule du loup, son intérieur sachant éperdument qu'elle était face à un vampire, mais toute cette vérité refoulée, allant tout droit donc vers le danger. Son malaise intérieur la poussait à foudroyer tous ceux qu'elle croisait, et elle avait croisé la mauvaise personne. Cependant, heureusement, même si ceci ne changerait peut-être pas le cours des évènements, sa désorientation totale, ses sentiments ayant l'air d'être naissants envers la personne qui la préoccupait en fait, son centre d'attention du moment, la fit basculer, et elle devint aussitôt beaucoup plus posée, plus calme, hésitant toujours à fuir cette personne ou à aller vers elle. Que devait-elle faire ? Le fuir comme la peste afin de ne pas prendre de risque, le risque de changer, de se stabiliser, ou alors de souffrir et de se faire briser, ou bien prendre ce risque et aller directement lui crier son malaise, ce qu'elle ressentait ou ne ressentait pas, sa préoccupation, la raison du fait qu'ils ne s'étaient pas vraiment parlé, n'avaient pas mis les choses au clair, peut-être à cause d'elle qui n'avaient justement pas voulu le croiser, ou de lui, qui sait, peut-être avait-il fait la même chose, pensé la même chose. En ayant marre de cette torture intérieure, la Olivia n'ayant peur de rien, fonçant, risquant prit le dessus, celle qui ne se prenait pas la tête. Et c'est déterminée qu'elle se retourna vers l'entrée, comme pour la parcourir, dans un élan soudain.

    Et puis merde...

    Dit-elle prête à surgir, reportant avant son attention vers October, lachant sa cigarette non finie à terre, crachant tout de même d'une manière désinvolte et provocante la fumée au visage de la vampire.

    Laisse tomber. J'dois me barrer de toute façon.

    Et donc, se mettant définitivement en danger. Alors qu'elle s'apprêtait à peut-être passer une excellente nuit, à aller vers la chambre de l'homme qu'elle avait en tête et à lui déclarer son ressenti, elle venait de faire quelque chose qui allait provoquer une nuit passée en enfer, et peut-être même des jours suivants très éprouvants. Elle avait la main sur la poignée lorsque la bête commença à surgir.

_________________
[list]

OLIVIA ELISABETH WOOD
Bit me if you have guts !!![/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex October Larter
October is Eternal
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2543
Age : 31
Votre faiblesse : je n'en ai pas ...
Votre force : ma détermination
Humeur : ne me cherche pas ...
Date d'inscription : 23/06/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Open(LL)

MessageSujet: Re: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   Sam 4 Oct - 0:12

    Ne jamais énerver un vampire ...



    [...]



    "A l'aide! Aidez moi! S'il vous plait aidez moi! Quelqu'un m'entend?"

    J'avais beau hurler de toutes mes forces, personne ne semblait vouloir me répondre. Personne ne semblait entendre mes cris. Quelle idée j'avais eu de vouloir rentrer seule? Maintenant j'étais ici, dans cet entrepot, ou du moins ce que je pensais être un entrepot d'après les quelques images que j'avais pu apercevoir sous le bandeau qui me couvrait les yeux. Il faisait froid et humide et l'endroit semblait être vide à en croire sa résonnance. Je n'avais pas eu le temps de me rendre compte de ce qu'il m'arrivait. J'étais tranquillement installé au bar de l'hôtel lorsque tout à coup c'est le trou noir. Je me suis réveillé en chemin avec un horrible mal de crâne et un bandeau sur les yeux, qui m'empêchait de voir ce qu'il se passait autour de moi et surtout qui m'avait fait ça. Je me tenais l'arrière de la tête et pu sentir une bosse qui n'était pas là quelques instant plutôt. Apparue de je ne sais ou.

    Clak!

    Des bruits de pas vinrent maintenant brisser le silence qui pesait dans la pièce. Suivi d'une voix ...

    " Pose ça là on en à plus besoin maintenant! En tout cas bien joué le coup de la batte de baseball mais tu l'avais planqué ou? "
    C'était sans se tromper une voix de femme, puis une seconde voix aussi douce, s'ajouta à la sienne.

    " Merci! ouais j'avoue que j'ai bien joué sur ce coup là! Je l'avais caché derrière le bar tu l'avais pas vu?"

    " Nan! Et tu l'as piquer à qui?"

    " Ah ha! Ok faudrais peut être en finir non? "

    " Ouais t'as raison on as déjà assez joué avec! "

    En finir? de quoi parlaient-elles? Je senti alors un soufle sur ma peau et une main caresser mon cou. Je pouvais à présent sentir deux odeurs bien distincte et entendre la respiration des ces deux femmes. Tout près de moi, un peu trop près même je pouvais sentir leur peau contre la mienne mais en aucun cas je n'entendais de coeurs bâttre. Et chaque soufles sortant d'elles étaient des plus glacial. Mon coeur se mit alors à battre la chamade. Je tremblais de tout mes membres je me remis à hurler intensément de toutes mes forces. Lorsque je senti quelques choses me transperçer la peau. Sur le coup je ne pu dire que quoi il s'agissait puis en entendant aspirer et sentir la châleur quitter mon corps je compris ce que c'était. Pourtant je n'y croyais pas. Ca ne pouvait pas être vrai, j'étais forcement entrain de rêver, de cauchemarder plutôt. Non! C'était vrai! Je me sentais de plus en plus faible et pouvais à peine bouger. Essayant d'articuler un seul mot

    "Pour - quoi ?"

    ce fût le dernier mot que je prononça avant de partir ...

    [...]


    On pouvait très bien voir que la colère avait envahit October, rien qu'en observant les traits de son visage qui avaient changé brusquement. Elle ne tenait plus vraiment en place. La chasseuse avait appuyé là ou ça faisait le plus mal! Elle avait trouvé le point sensible de la vampire. Elle avait pressé le bouton de la colère et a présent une vague de sentiments mélangeant haine, animosité et envie de meurtre prenait October. Lorsqu'elle était dans cet était là elle était capable de tout. Si il y avait bien une chose qu'elle detestait c'était qu'on l'a prenne pour une gamine. Bien qu'elle se comportait souvent comme tel abusant de son visage enjoleur pour manipuler tout un chacun.
    Certains avaient déjà osé la considérer ainsi et chacun d'eux avait fini de la même façon ... mort!

    Elle pris deux secondes pour analyser la situation et se calmer un peu. Bien que son envie de tuer cette femme était presque palpable, elle ne pouvait pas la tué. Ca aurait été trop dangereux. Sur que si elle s'écoutait elle l'aurait déjà attrappé par le coup pour la vider de son sang, sans que cette dernière n'ai le temps de réagir. Mais il fallait être plus maline que ça. Et October l'était. Elle ne pouvait pas se permettre de faire une bourde et de faire éveiller des soupçons. Il n'y avait alors qu'une chose à faire pour se venger comme il se devait. La cave!

    La cave était tout bien considéré, l'endroit idéal. Elle ne l'a tuerait pas certes, mais elle pourrait se venger autant de fois qu'il le lui plairait sans que sa victime ne se souvienne de quelque chose. Quel merveilleux plan.

    Elle regarda alors tout autour d'elle afin de vérifier que personne n'était aux alentours. Il fallait bien sûr quand aucun cas elle soit vu, sinon tout tomberait à l'eau. Elle atrappa alors un énorme pot de fleur qui se trouvait sur le côté de la porte de l'hôtel. Elle le pris à bout de bras, le soulevant très facilement comme s'il s'agissait d'une chose légère. Puis elle le laissa s'écrasser sur la tête de la jeune femme.

    " J'suis pas une gamine compris!"

    articula October en assomant sa victime. Celle-ci tomba alors comme une mouche sur le pas de la porte. October se retourna pour vérifier ancore une fois que personne n'était là à l'observer dans la pénombre de la nuit.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   Dim 5 Oct - 13:48


This Shoud Be Funny


  • Assise ou plutôt coucher sur mon lit dans le noir , la pénombre que j’aime temps, qui contrairement au jour me réconforte, drôle de sentiment mais normal pour un être comme moi, et oui je suis un vampire. Un être de la nuit qui se nourrit de votre sang dés que bon me semble. Et j’aime ça voir vos petits cris pendant que j’enfonce délicatement les deux petits crocs dans votre tendre cou, sentir vous petits frissons.

    Mais qui pouvait bien donner des frissons à une personne comme moi ? Personne à première vue enfin pas tous a fait, une bande d’humain malveillante avait monté une armée. Question peut-on vraiment appelle ça comme ça, plutôt un groupe qui s’emblait se propagé partout dans le monde. Il portait le nom de Chasseur.

    Toujours en regardant le plafond je pensais à ce jour, c’était il y a environ deux ans et demi, je perd la notion du temps je suis immortel et condamné à rester sur cette terre jusqu'à la fin des temps. C’était un début de nuit comme les autres, triste et seule j’écumer les bars de la ville ou j’était, dans mes souvenirs c’était à Barcelone en Espagne. Un homme arrive et me drague je suis ses avances et commence à me prendre à son jeu un peu de divertissement ne me ferait point de mal, je n’ai pas goûter au moindre sang depuis 1 semaine je commence à avoir faim.
    Un homme au fond de la pièce nous regarde, il n’arrive pas à lâcher son regard de moi, je me demande se qu’il me veut mais je finit par l’oublier au bout de quelques minutes. Il commence à se faire tard, les ruelles sont noires, les gens normaux sont rentrés chez eux. Ils ont peur la nuit et ne s’aventure pas en territoire dangereux. Je décide donc d’emmener ma victime quelques ruelles plus loin, loin des derniers bruits. Pendant que je rigole avec cette inconnu je ne me rappelle pas de son nom est franchement je m’en fou je ne prend pas garde à mes arrières et alors que j’allais commencer mon repas, cette autre homme mystérieux du bar m’attrape par le col et m’envoi valser quelques mètres plus loin. Jusqu'à ce jour je ne savais rien des chasseurs je n’en avait jamais rencontrer et mon père vampire sadique et très réputé ne n’avait pas mis en garde contre eux, Pourquoi ? Certes je l’avait tuer il y a plus de 140 ans maintenant mais si nous étions la depuis le début des temps, eux aussi avait du apparaître il y a bien longtemps.
    Je commence le combat avec cette homme si je réussit à garder le contrôle au début cette personne est forte, trop forte ce n’est pas normal pas pour un être humain. Au bout de dix minutes, je prends mes jambes à mon coup et je me tire vite d’ici. Nuit gâché, privé de repas.
    Je suis tombé le lendemain soir, sur un vampire qui m’avait dit qu’un chasseur était en ville.
    J’était si ignorante aujourd huie je suis sur mes gardes même à hôtel, pas besoin de se faire ratatiné une autre fois ou pire finir en poussière.


    Je sort de mes pensées le téléphone de ma chambre sonne, c’est October au bout du fils elle à besoin d’aide dans quel merde à t’elle était encore se fourré mais bon je suis toujours la pour elle, comme elle est toujours la pour moi. Je chose mes tallons aiguilles peut être pas une bonne idée mais une femme même vampire se doit d’être sexy on ne s’est jamais sur qui on va tombé après tout peut être Georges ou un client sexy qui pourrait m’occuper toute la nuit.

    J’arrive en haut des marches de la cave, je n’entend encore aucun bruit bizarre, October était t’elle en danger, je descend les escaliers à toute vitesse, je manque de tombé par la même occasion, mais j’arrive en bas sans aucun débat. J’appelle doucement :


    « October ? «

    Aucune réponse de sa part, je continue à avancer, et je l’aperçoit elle à la tête tournée vers moi je la regarde et voit une femme allongé inconsciente à ses pieds. Je regarde à nouveau October et lui dis en rigolant

    « Ta fais quoi encore ? On va se faire tuer par Léonore si elle le sait «

    Ma bouche s’élargit je suis contente, la nuit va enfin être intéressante et je lui dit :

    « On commence par quoi sa devrait être drôle, c’est qui cette fille «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ame blessée en quête de violence... [PV October-Cheryl]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autobus contre un arbre à Paris: 14 blessés dont deux graves
» Un mort et un blessé grave lors d'un rallye auto
» Cheryl Cole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Ridgecrest } ::    » Bâtiment Central ::    » Cour-
Sauter vers: