AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )

Aller en bas 
AuteurMessage
Léonore Caldwell



Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 24
Votre faiblesse : Mon passé, mes souvenirs.
Votre force : Mon assurance, ma persévérance.
Humeur : Elle dépend de la personne que j'ai en face de moi.
Date d'inscription : 14/07/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )   Mar 15 Juil - 18:18

    Il était pratiquement minuit, tout était silencieux, tout était désert. Les clients de l'hotel Wilshire Castle dormaient pour la plupart, paisiblement. Aucuns d'entre eux ne pouvaient se douter que ces membres du personnel, plus mystérieux les uns que les autres, n'étaient pas si humain que cela. Non, ils avaient quitté cette vie pleine d'innocence depuis plusieurs siècles déjà, pour certains. A présent, ils étaient vampires et leur vie était tout autre. Eux, ils avaient bien plus que toute une vie devant eux.

    Léonore ne parvenait pas à trouver le sommeil ce soir là. Quelques nouveaux clients étaient arrivés dans la matinée, et rapidement, elle en avait repéré quelques uns qui, à l'occasion pourraient combler sa soif. Sans faire le moindre bruit, la belle avait quitté sa chambre située dans l'Aile Sud, comme celles des autres vampires. Vêtue d'une chemise de nuit qui pourrait presque faire office de robe de soirée, elle traversa le château pour parvenir au batîment central et ainsi, pouvoir s'offrir une petite ballade nocture dans la Cour. Les pans de son vêtements effleuraient dans un souffle le sol, ses cheveux blond lachés flottaient sur son passage et le sourire amusé qui habillait les lèvres de la jeune femme dévoilait des dents, si blanches, qu'on aurait pu croire qu'elles brillaient dans la nuit. En une fraction de secondes, elle parvient à l'entrée de la Cour. Oui, être vampire à ses avantages, comme cette rapidité inhumaine qui est bien utile en de pareils moments.

    Mlle Caldwell posa sa main sur la poignée de la porte vitrée et l'ouvrit, en silence. A peine eut-elle posé ses pieds nus sur les dalles, qu'elle sentit la fraicheur de la nuit se glisser sous sa robe peut-être un peu trop légère. Elle frissona, mais son sourire ne la quitta pas pour autant. Une fois la porte bien refermée derrière elle, Léonore ferma les yeux, juste quelques secondes, pour profiter de cet instant de solitude. Le bruit du vent dans les feuillages des arbustes la fit rouvrir ses paupières. Même ainsi, alors que son maquillage de la veille avait pratiquement disparu, elle restait une femme attirante, et elle le savait pertinement. Mais là, dans l'immédiat, plaire n'était pas important, juste un détail parmis tant d'autres. Elle avança doucement, en direction du grand bassin. Un instant, très court, Léonore eut comme un mouvement de recul. Se pouvait-il qu'un humain, un client soit là, dehors ? Non, à cette heure ci, tous devaient dormir dans leurs chambres respectives. Cette hypothèse chassée de son esprit, la belle poursuivit son chemin. Les dalles étaient fraiches, et la lune, pleine cete nuit, guidait son pas régulier. Arrivée devant l'imposant bassin, elle s'arrêta et se pencha dangereusement au dessus du petit pont. L'eau brillait et les quelques étoiles qui scientillaient dans le ciel se reflettaient dedans. Léonore sourit, et au clair de lune, sa beauté était encore plus frappante que d'habitude. C'était une belle et agréable soirée d'été ...


Dernière édition par Léonore Caldwell* le Mar 15 Juil - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Mme-C0o.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )   Mer 16 Juil - 17:55

    Les plus belles fêtes ne sont pas forcement celles où seuls quelques VIP peuvent se rendrent, ce ne sont pas non plus celles où se trouvent les enceintes les plus puissantes, ce ne sont pas non plus, celles improvisés qui finissent avec un maximum de personnes. Les plus belles fêtes sont celles qui ne finissent jamais. Et Sean en connaissait une qui n’était pas là de finir : sa vie. Il vivait dans une éternelle fête. Tout les ingrédients y étaient réunit. Il avait toujours eut des tonnes de filles autour de lui voulant la même chose qui lui: s’amuser et plus si compatibilité. Aucun jour ne se passait sans l’envie de connaitre le jour suivant. Il se réveillait à chaque fois avec cette envie de croquer le monde à pleine dents. Ce n’était pas parce qu’il n’était pas un joyeux de la vie qu’il n’aimait pas la vie. IL avait peur de la mort. Pas comme ceux qui ne veulent pas quitter la vie. Non, il avait peur de la mort en elle-même. Il avait peur de n’être plus qu’un nom sur un journal parlant des avis de décès. Il ne pouvait mourir.

    Hier soir, il avait eut son petit rendez vous secret de 19h00, puis il avait rencontré un groupe de jeune et avait finit sa soirée à parler de tout et de rien dans un bar. Il était rentré dans sa chambre d’hôtel à tôt le matin, n’étant pas un gros dormeur, il avait décidé de ne pas dormir. A peine avait il refermé la porte de sa chambre qu’il se dit qu’une bonne douche ne pourrait pas lui faire de mal. Sa douche fut très bonne :p Une bonne douche en soit se doit d’être relaxante, tonique, rafraîchissante. Après des soirées à côtoyer l’alcool, serveurs maladroits et amis fumeurs en tout genre, la douche se doit aussi d’enlever les odeurs. Car la pire des odeurs n’est pas forcement celles que l’on sent, c’est celle à laquelle on est habitué car par habitude, les fumeurs ne sentent plus le mégot froid, les sportifs ne ressentent plus l’odeur de transpiration, et la liste pourrait continué bien longtemps. C’est pourquoi, Sean se devrait de sentir bon parce que même s’il n’était pas un gros fumeur et qu‘il sentait toujours le mégot de cigarette, il restait très souvent près de fumeurs, même s’il n’était pas sportif, il ne se négligeait pas pour autant et il lui arrivait de faire de temps en temps un peu de sport, histoire de garder la forme. A la sortie de sa douche, il se décida de partir en vadrouille dans l’hôtel, histoire de voir si une femme avait comme lui des envies nocturnes de se balader.

    En flânant dans les couloir, Sean se rendit compte qu’il n’avait pas du tout observer l’hôtel de près. Il lui semblait à présent plus vaste. De nouveaux couloirs en nouveau couloirs, le temps passait et les tapisseries et divers objets de décoration aussi. Après plusieurs tournants et quelques culs de sac, il se retrouva dehors. Puis, son regard fut happé par une jolie blonde qui était près du bassin. Assez étrange de voir une femme aussi peu vêtue près d’un bassin à cette heure. Il y avait quelque chose d’étrange dans cette attitude, il était rare de voir des femmes avec une élégante telle que la sienne trainer à une heure tardive ou matinale dehors n’était pas chose banale. Intrigué par cette personne, il ne lui parla pas franchement directement, et décida d’allumer une cigarette. Il la porta à sa bouche et sentit que la sublime femme venait de se rendre compte de sa présence. Pour ne pas la laisser croire qu’il avait été trop timide pour l’aborder, il la regarda lui tendit une autre cigarette et lui dit calmement:

    « Une cigarette? »
Revenir en haut Aller en bas
Léonore Caldwell



Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 24
Votre faiblesse : Mon passé, mes souvenirs.
Votre force : Mon assurance, ma persévérance.
Humeur : Elle dépend de la personne que j'ai en face de moi.
Date d'inscription : 14/07/2008

{ Falling Inside The Black
{ Comment vous séduire ?:
{ Dark & Sweet RelationShips ::
{ Open for a topic?: Close =(

MessageSujet: Re: P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )   Ven 18 Juil - 17:11

    Léonore savait, elle savait qu'il y avait quelqu'un, au moment même où la porte s'était refermée dans un léger souffle. Mais cependant, elle n'avait pas daigné bouger le moins du monde, l'une de ses main était toujours posée sur la rambarde froide et l'autre pendait le long de son corps. La présence se rapprochait d'elle. Pour mieux la distinguer, la ressentir et définir son statut, la belle ferma les yeux. Son odeur corporelle indiquait qu'il s'agissait d'un homme, d'un humain. Il s'approchait de plus en plus. Le connaissait-elle ? Avait-elle déjà gouté à son sang ? Sans voir son visage elle n'aurait pu le déterminé avec exactitude. Ses yeux clairs se plongèrent dans le ciel et sa peau, ainsi éclairée par la faible lueur de la lune semblait presque être trasparante.

    En quelques secondes, il fut là, juste derrière elle. Plutôt quelques minutes à vrai dire, mais cela n'avait pas vraiment d'importance. Léonore ne se retourna pas pour autant mais retira simplement sa main de la barrière de fer qui la séparait de l'eau. Comme si ce simple morceau de fer pouvait éviter des gens de tomber. Elle soupira, amusée par la stupidité des humains qui manquaient cruelement de réflexes. Oui, elle aussi avait été humaine, mais c'est à peine si elle se souvenait encore de ce temps là. Cela datait d'il y a plus de 400 ans, pas tout à fait 500 puisqu'elle avait été transformée peu après ses 19 ans. C'est alors qu'une brise fit voleter sa robe blanche, ornée de part et d'autre de fines dentelles. Ce vêtement paraissait ancien, vieux, dépassé, mais pourtant, il allait à ravir à Léonore, mettait en relief la paleur de sa peau et le blond de ses cheveux. Les manches étaient courtes et bouffantes, comme les robes de bal, il y a longtemps. Personne ne se serait douté que cet habit datait véritablement de cette époque. Non, personne. Une odeur familière lui parvient alors; celle du tabac. Un sourire énigmatique se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle pivotait sur elle même, pour se retrouver face à cet homme. Leurs regards se croisèrent un instant. Puis, il lui proposa une cigarette. Sans mot dire, elle hocha la tête, s'approcha doucement et la prit du bout des doigts. Léonore replaça distraitement quelques mèces de ses cheveux blonds puis avisa le briquet qui était dans la poche du pantalon du jeune homme. Elle le prit et après avoir allumé sa cigarette, le remit à sa place. La vampire jaugea l'individu rapidement et de façon aussi précise que possible. Un homme, humain, plus grand qu'elle, assez jeune, dans les 20 ans à peu près, une silhouette agréable, un caractère jovial. Des cheveux foncé, des yeux bleus, une musculature plus que convenable pour un homme, un air séducteur. Pas mal dans l'ensemble. Elle passa sa langue rose sur ses lèvres puis rompit le silence :

    - Léonore. Et vous ?

    Le ton de ses paroles avait été très doux, très calme, posé, même si ses yeux clairs dévorait l'autre. Elle l'avait vouvoyé, par simple haitude, mais quelque chose lui disait que ce geste de pure politesse ne resterait pas longtemps entre eux. Mlle Caldwell tira sur sa cigarette puis fit tomber la cendre sur le sol. Encore une fois, elle croisa le regard de l'inconnu, elle le soutient sans ciller. Maintenant, une seule chsoe l'intriguait et occupaitson esprit. Comment s'appelait-il ? Le nom lui dirait peut-être quelque chose et qui sait, Mélinda ou Cheryl en avaient déjà fait leur quatre heure si ça se trouve. Et si Cheryl l'avait déjà mordu, boire le même sang que cette ennemie dégouterait Léonore au plus au haut point. Tout le monde sait que els deux demoiselles ne peuvent se supporter plus de quelques secondes. Le froid de la nuit commençait à se faire ressentir et cette brise de plus en présente faisait frissonner la belle qui esquissa une moue dédaigneuse en regardant les branches des quelques arbustes s'agiter autour d'eux. Bon, au moins il ne pleuvait pas. C'était déjà ça, mais ne parlons pas trop vite voulez-vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Mme-C0o.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )   

Revenir en haut Aller en bas
 
P R O M E N A D E . N O C T U R N E - ( Sean )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sean is here .
» [Tu monte ou tu baisse le son ?] par Aureliedu29
» (m) - SEAN FARIS || Un jour, je serais grand
» Sean Kreig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Ridgecrest } ::    » Bâtiment Central ::    » Cour-
Sauter vers: