AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { ow, shit! it hurts so much! pv ::

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: { ow, shit! it hurts so much! pv ::   Jeu 26 Juin - 19:51


    PV :: Evelyn Nicholson

    — Un petit échauffement de tennis, à jouer en solitaire contre le mur du court de tennis couvert de la Salle de Sport du Wilshire Castle, voilà à quoi était occupé Derek Stevens ce jour-là, aux alentours de cinq heures de l'après-midi. Dans ses valises, il avait même prévu d'apporter un short de tennis, des polos, sa raquette, et des balles, car la brochure de l'hôtel stipulait que l'établissement possédait une Salle de Sport bien fournie. Et en effet, Derek en fut étonné ! Sans compter le court de tennis (qui prenait beaucoup de place déjà), la Salle comprenait des tapis de courses, des appareils de musculation, un terrain pour jouer au basket ou au volley, et même un mur d'escalade d'une hauteur de 8 mètres environ.
    Derek était seul sur le court de tennis en ce moment, vêtu d'un short blanc qui lui arrivait aux genoux et d'un polo bleu marine siglé Addidas, de la même couleur et de la même marque que ses baskets.
    La balle rebondissait sur le mur au fur et à mesure que le jeune homme la renvoyait avec sa raquette ; il variait les coups, une fois revers, une autre fois coup droit, courant de gauche à droite selon le rebond de la petite balle jaune.
    Son échauffement continuait depuis une dizaine de minutes environ, il transpirait déjà un peu, et alors qu'il voulait rattraper une balle qu'il avait renvoyé de justesse avant vers le mur, il tomba à terre, hurlant de douleur. Il s'était sans doute tordu la cheville en faisant l'effort de rattraper cette balle difficile. Il lâcha sa raquette, alors que la balle rebondissait derrière lui. S'asseyant sur la terre battue du court de tennis, il attrapa sa cheville gauche avec ses deux mains, en jurant de toute part. “Nan bordel, nan, pas ma cheville…”. En grand sportif qu'il était une immobilisation de la cheville pendant dieu sait combien de temps serait insoutenable pour sa part.
    Alors qu'il tentait vainement de se relever, mais sans y arriver, sa cheville lui brûlait tellement, il était maintenant pratiquement sur de se l'être foulée ou tordue, et cela l'énervait, avec en plus le fait qu'il ne pouvait bouger pour le moment, étant donc condamné à rester ici jusqu'à ce que la douleur soit un peu moins vive.
    Derek se calma pendant quelques minutes, puis ré-essaya de se relever, encore impossible. Mais tenace comme il l'est, il décida d'appeler à l'aide. Il n'avait pas vu grand monde dans la Salle en entrant, qui pourrait l'entendre ? Il essaya quand même. —

    « Aidez-moi ! »



Dernière édition par Derek Stevens le Sam 30 Aoû - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { ow, shit! it hurts so much! pv ::   Ven 27 Juin - 15:27

La jupe de coton bordeaux virevoltait à quelques centimètres du sol au rythme des pas d’Evelyn. Elle était comme toujours vêtue d’une longue robe, aujourd’hui soigneusement corsetée, les lacets couleur rubis battant doucement contre le tissu épais. Seul un décolleté bateau dévoilait une partie de sa nuque, le reste de sa peau était couverte. Bien qu’il faisait beau, la jeune femme n’était pas gênée par la température, plutôt frileuse de nature elle mettait du temps à avoir « chaud ».

Ses sandales battaient le parquet luxueux en silence. Elle se mariait parfaitement au décor dans le couloir pourpre de l’aile est et représentait l’exemple même d’une employée discrète. Si ce n’était pas suffisant pour la désigner comme telle, elle portait de plus une pile de serviettes éponge moelleuses et immaculées pour reconstituer les stocks des chambres. En cette fin d’après-midi les clients revenaient de leurs différentes activités physiques pour prendre une douche et on ne saurait priver un client de son confort élémentaire. L’hôtel Wilshire Castle était l’un des rares à ne pas être radin sur ce point – pour un peu de sang gratuit, on en faisait des efforts en ces lieux.

Passant devant les portes de la discothèque et du restaurant, Evelyn rejoignait l’escalier menant aux étages où étaient entassés les chambres lorsqu’un son attira son attention. S’arrêtant brusquement, elle tendit l’oreille. Elle n’avait pas rêvé, elle avait bien entendu un appel à l’aide. D’où ? La salle de sport. La porte était entrouverte. Sans hésiter, Evelyn se retourna aussitôt vers la pièce. Imaginant de suite que quelqu’un avait dû se blesser en s’entraînant (elle préférait cela à une éventuelle bagarre entre clients ou à une agression pas assez discrète d’un vampire envers un client – ce genre de choses étaient aussi rares que catastrophiques).

Ouvrant la porte du pied – les mains toujours encombrées –, Evelyn chercha du regard la personne qui avait appelé. La pièce était particulièrement haute de plafond et bien éclairée. Passant outre les appareils de musculation (ou de torture selon l’avis personnel de la jeune vampire qui ne l’était pas tant que ça et avait dû mal à se faire aux nouveautés de cette ère moderne) inutilisés, elle repéra une silhouette assise sur le court de tennis (en voilà un sport plus recommandable). Un jeune homme semblait se tenir la cheville, voilà qui confirmait sa théorie.

Hâtant le pas, Evelyn rejoignit le sportif blessé et s’accroupit à ses côtés, déposant sa pile de serviettes sans plus d’attention à côté de là.


« Vous vous êtes tordu la cheville monsieur ? » demanda-t-elle, pour avoir confirmation, d’une voix douce. « Laissez-moi voir. » proposa-t-elle gentiment.

Attrapant deux serviettes pliées, elle les plaça sous le pied du jeune homme pour le surélever un peu, prenant soin d’avoir une prise ferme mais délicate au niveau de la plante du pied comme du mollet pour ne pas solliciter la cheville. Elle entreprit ensuite de dénouer les lacets de la chaussure de sport afin de la retirer, projetant de faire de même ensuite pour la chaussette afin que la cheville soit bien visible et ne soit pas pressée.


« Vous n’avez pas entendu de craquement ? Vous n’avez pas l’impression que quelque chose de chaud coule dans votre cheville ? » interrogea-t-elle patiemment afin de vérifier que ce n’était vraiment rien de plus qu’une foulure et qu’il n’y avait pas lieu de l’envoyer aux urgences.

Elle leva enfin les yeux sur le visage de son interlocuteur, un petit sourire poli ornant son visage doux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { ow, shit! it hurts so much! pv ::   Dim 29 Juin - 19:44

    — Fort heureusement pour Derek, quelqu'un passait par là. Quelqu'un qu'il reconnut pour être une employée de l'hôtel qu'il avait déjà croisée dans les couloirs du Wilshire Castle depuis son arrivée. La jeune femme s'empressa de s'occuper de lui, apparemment, elle s'y connaissait bien en premiers secours, ce qui rassura Derek. La jeune femme s'accroupit à ses côtés, et entreprit de surélever la cheville gauche du jeune homme, posant cette dernière sur une pile de serviettes de toilettes blanches épaisses et confortables. Alors qu'elle déserrait doucement les lacets de la chaussure de Derek, elle lui demanda s'il s'était tordu la cheville. Derek lui répondit d'une voix faible, ébloui par la beauté de la femme qui s'occupait de lui, et affaibli par la douleur affreuse de sa cheville. —

    « Oui, je pense que je me suis tordu la cheville, en effet, mais je n'en suis pas certain. »

    — La jeune femme avait maintenant enlevé la chaussure gauche de Derek, et ce dernier pensait qu'elle allait faire de même avec sa chaussette, afin de mieux examiner la cheville de Derek. Avec un sourire charmant ornant son visage considéré comme sublime par Derek, la jeune femme lui demanda d'autres explications sur sa blessure, auxquelles Derek essaya de répondre du mieux qu'il pouvait, toujours partagé entre douleur et désir - d'autant plus que le regard de la jeune femme étant maintenant braqué sur lui, il peinait encore plus à se concentrer. —

    « Je n'ai pas entendu de craquement, non. Enfin, je n'ai pas vraiment attention à cela. Oui, comme un liquide chaud coulant dans ma cheville, c'est une sensation assez… étrange je dois dire. Je me suis juste tordu la cheville, ce n'est rien de plus grave, n'est-ce pas ? »

    — Bien qu'ignorant totalement l'identité de son interlocutrice, Derek se disait qu'elle devait s'y connaître en médecine, pour avoir commencé à s'occuper de lui ainsi, aussi professionnellement qu'elle le faisait. Au fond de lui, il espérait vraiment que sa blessure n'était pas grave. Etre privé de sport plus de 2 semaines le rendrait fou. C'était sa drogue, tout comme les femmes. Le sport et les femmes, les deux drogues de Derek Stevens, au moins, elles étaient moins dangereuses que les vraies drogues, quoique… au vu de la blessure que Derek venait de se faire, on pouvait en douter. —



Dernière édition par Derek Stevens le Sam 30 Aoû - 1:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { ow, shit! it hurts so much! pv ::   Dim 6 Juil - 18:39

Accroupie sur le sol froid et rugueux de la salle de sport, Evelyn sourit au sportif blessé avec la même douceur qu’elle utilisait envers chacun. Cet homme – qu’elle avait facilement étiqueté comme client étant donné qu’elle connaissait de vue tous les employés de l’hôtel – ne lui était pas familier. Et pour cause : elle avait vu passer un certain nombre de clients et avait bien peu de raison de se souvenir d’eux (sauf exceptions), évitant généralement les contacts (exceptés ceux nécessaires pour se nourrir…) et discussions pour ne pas se lier avec des humains. Trop d’ennuis en résultaient, trop de peine et de nostalgie, trop de crainte d’être découverte et trop d’hésitation de sa part.

Après avoir libéré le pied du jeune homme, elle massa gentiment l’arrière de la cheville tout en observant la réaction du blessé. La cheville enflait à vue d’œil et Evelyn la laissa rapidement en paix.


« Non, je ne pense pas que ce soit plus grave. » lui assura-t-elle gentiment. Elle pouvait comprendre qu’une cheville qui l’handicaperait en vacances n’était pas la meilleure des nouvelles. Si ça pouvait le réconforter, elle avait vu bien pire depuis le temps qu’elle était là. Les accidents étaient si vite arrivés… C’est dans ces moments là qu’avoir une infirmière à domicile à l’hôtel était bien pratique.

« Cependant, il faudrait peut-être réaliser quelques examens supplémentaires à l’hôpital le plus proche. Je n’ai qu’une formation d’infirmière. » avoua-t-elle avec un léger haussement d’épaule. « En attendant il faudra utiliser des glaçons pour calmer la douleur et apaiser votre cheville enflée. »

Elle se leva gracieusement, sa robe voletant autour de ses pieds, ses longs cheveux se balançant autour de son visage et de ses épaules. Elle s’avança vers le fond de la salle de sport, où un coin détente avait été aménagé. Avec les bancs qui y étaient installés se trouvait un petit réfrigérateur contenant un certain nombre de bouteilles d’eau et des glaçons. Elle en sortit une poche de glace et attrapa une serviette fine déposée sur des étagères à la disposition des clients.
Revenant rapidement sur ses pas, elle s’accroupit à nouveau à côté de son patient et déposa la poche de glace sur le membre rougi et enflé après l’avoir enveloppé dans la serviette pour ne pas brûler la peau au contact d’un froid trop intense.


« Voilà. Il faudra les laisser environ dix minutes, toutes les deux heures. » expliqua-t-elle. « Et éviter de trop vous appuyer sur votre pied également. Nous devons avoir des béquilles si vous le souhaitez, pour remonter à votre chambre. » proposa-t-elle.

Inconsciente de l’attention que le jeune homme lui portait (par innocence et timidité ou par habitude ? qui sait, peut-être bien les deux), elle lui offrit un sourire encourageant, un brin maternel. L'infirmière Nicholson était le stéréotype de la demoiselle gentille et délicate qui soignera vos blessures avec douceur tout en prenant soin des maux de votre âme... et un bel exemple du trompe l'oeil qu'était l'hôtel en somme, car qui pourrait se douter que cette jeune femme charmante était un vampire qui se nourissait de votre sang ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { ow, shit! it hurts so much! pv ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ ow, shit! it hurts so much! pv ::
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: { Ridgecrest } ::    » Aile Est ::    » La Salle de Sport-
Sauter vers: